Potter-magie
<center><div style="border: 2px dotted cadetblue;border-radius: 30px;box-shadow: 6px 6px 6pxcadetblue ; text: 2px 2px 6px ; width: 400px; height: 200px;overflow: auto; " >

Ce matin vous vous êtes levé sans savoir qu'aujourd'hui allait être un tournant dans votre vie. Vous ignorez encore que vous venez d'entrer dans le monde de la magie, non plus comme un simple spectateur, mais comme futur acteur. Des acteurs bien prometteur, peu importe votre âge ou à quel point vous êtes humains, tant que vous possédez un cœur capable de battre la chamade en connaissant l'amour, tant que vous avez un esprit capable de rêver l’inimaginable, vous êtes les biens venus. Dantremont l'école où vous allez apprendre à utiliser votre baguette, comme un pinceau pour la réalité. Vos chemins vous on conduit vers notre école, alors bienvenue!

</div></center>


亗 ☆ Potter-Magie ☆ 亗
«C'est un endroit magnifique pour être avec des amis...»
 
AccueilAccueil  PMPM  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Siily Duncan ♣ Ce n'est pas parce qu'on crie au loup qu'on ne risque pas d'être mangé !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Siily Duncan

Âge RPG : 15 ans
Nationalité : Québecoise
Patronus : Chaton
Type de Sang : Sang Pur
Messages : 398
Citation : « Un philosophe écrivit un jour « Sommes-nous humains parce que nous contemplons les étoiles ou les contemplons-nous parce que nous sommes humains ? » Sans intérêt aucun. Les étoiles nous contemplent-elles en retour ? Voilà une question digne d'être posée.. »
MessageSujet: Siily Duncan ♣ Ce n'est pas parce qu'on crie au loup qu'on ne risque pas d'être mangé ! Mer 10 Oct - 15:02


(c) copyright

SIILY DUNCAN
[/center


FICHE D'IDENTITE




Your Identity




NOM • Duncan
PRÉNOM • Siily
AGE • 16 ans
ORIGINE • Russe
MÉTIER • Étudiante
CRÉDIT AVATAR • Tumblr
AVATAR • Ariana Grande


[center]








WHO I AM {« Your physical»}
] Oubliez les blondes stupides qui pourraient vous venir à l'esprit lorsqu'on parle des Russes ! Siily n'est ni blonde ni stupide. Ses cheveux sont rouges, presque roses et ondulés, lui arrivant presque dans le milieu du dos et sont assez épais. Elle les laisse souvent libres. Elle a un regard rieur, à vous donner des frissons! Un simple échange de regard et ça vous donne le sourire sans exception. Héritage de son père. Sa peau est pâle, presque blanche, rappelant ses origines. La jeune fille n'est pas grosse, même plutôt maigre et ses formes ne sont pas particulièrement pulpeuses. Chaleureuse et amicale sont les premiers mots qui viennent à l'esprit quand on la voit. Son port est altier et ses mouvements sûrs, ne laissant pas de places au doute et à l'hésitation. Un sourire est en permanence sur ses lèvres et les quittent que très rarement. Ses yeux gardent une expression triste. Elle est belle certes mais nous sommes bien loin de la bimbo nordique habituelle. Comme toutes les jeunes de son âge ou presque, elle se maquille et s'habille à la manière moldue, en y mettant une attention particulière. Évidemment l'apparence ne fait pas tout mais pour elle, c'est le reflet de ce que l'on veut être.
[justify]

[list]
WHO I AM PART 2 {« Your mental »}
Quel caractère que celui de Siily! Formatée depuis sa plus tendre enfance par des précepteurs et autres professeurs particuliers, elle a toujours vécu dans l'abondance. Née dans une famille de sang-purs russes, très puissante, on lui a rapidement fait comprendre qu'elle était exceptionnelle et qu'elle devait se montrer digne de son rang.
Si pendant les sept premières années de sa vie, elle avait son père pour l'ouvrir à d'autres perspectives que celles offertes par sa famille, à sa mort sa grand mère paternelle a entièrement dirigé son éducation vers les idéaux des Duncan dans le but d'en faire la parfaite héritière. Siily se retrouve ainsi déchirée entre deux systèmes et cela se ressent dans son caractère.
Forte tête, elle donne des sueurs froides à sa famille qui ne cesse d'osciller entre la fierté d'avoir une héritière qui ne se soumet à personne et la crainte de la voir souiller son nom. Elle se moque bien de l'opinion des Duncan d'ailleurs, ce ne sont pas les règles de la bienséance qui vont l'empêcher de faire ce qu'elle a envie. Les seules limites physiques et morales qu'elle a sont les siennes. Là encore, fraîcheur est certainement le mot qui convient le mieux à la jeune fille. De nature curieuse et espiègle, elle est loin d’être calme. L’avantage est que sa compagnie n’est jamais ennuyeuse. Enfin dépendamment de vous, bien entendu. Siily est curieuse, certes, mais uniquement sur des sujets qui l’intéressent. Et, si elle a décidé que vous n’étiez pas intéressant, il est inutile de chercher plus longtemps, il vous sera alors impossible de garder l’attention de la jeune fille plus d’une minute et demi. Assoiffée de culture et de connaissance, elle dévore en secret tous les livres qui lui tombent sous la main. Et lorsqu’un sujet la passionne, il est impossible de la piéger dessus. Par ailleurs, ce qu’elle aime le plus au monde, est ce jeu, auquel elle est la seule à jouer et qui consiste à relever le plus de défis possible … Selon elle, il n’y a rien qu’elle ne puisse faire, et elle a chassé le mot « impossible » de son vocabulaire. Et plus le défi semble à difficile à relever, et plus elle prend plaisir à le faire. De toute façon, très mauvaise joueuse, elle n’accepte pas de perdre, heureusement pour elle, cela n’arrive jamais. De nature très libre et indépendante, Siily supporte très mal que l’on essaye de la cadrer ou de la faire rentrer dans le moule. Elle n’est pas faite pour ça. Ne vous y méprenez pas, elle aime sa famille plus que tout au monde, mais elle se considère comme un cheval sauvage que personne n’arrivera jamais à dompter. Et elle fait ce qu’elle veut. Parfaitement inconsciente de toute notion de danger ou de responsabilité. Siily a beaucoup d'amis. Elle accorde sa confiance à tout le monde très facilement, mais si vous la perdez, impossible de la retrouver, c'est tout. Elle sait montrer son affection aux gens qu'elle aime puisqu'elle adore les câlins, les bisoux. Par contre, l'une de ses caractéristiques principales c'est que Siily est très impulsive. Souvent, il arrive qu'on assiste à ses petites crises, ou qu'on la retrouve dans un coin en train de bouder car quelque chose ne fait pas son affaire. Elle s'énerve continuellement pour des riens (surtout lorsqu'elle est jalouse!) Elle est très intelligente et sait tirer profit de tout ce qu'on lui a appris. Sa curiosité fait d'elle une élève appliquée malgré un comportement survolté. Elle aime étudier, apprendre. Pour elle, le savoir représente la liberté. Il lui permet d'échapper à une famille étouffante. Une famille qu'elle hait tout en lui étant fidèle.

TELL ME YOUR STORY{« Your story»}
]
[list] « Regarde comme elle est belle, Lise! C’est une véritable princesse! C’est Siily! »

Dimitri riait en berçant sa fille pendant que sa femme essayait tant bien que mal de récupérer de son accouchement. L’enfant n’avait que quelques heures, elle était née un 9 décembre et son père tentait par tous les moyens de convaincre son épouse qu’il fallait l’appeler Siily. Finalement sa persévérance et la fatigue eut raison du refus de la jeune femme et il courut annoncer à sa famille qu’une princesse était née.

«Ne t’inquiètes pas Princesse, je te protégerais éternellement. »

Mamie lui disait que son papa faisait des choses mauvaises. Qu’il était un mauvais sorcier. Alors elle courut vers le bureau et le supplia de redevenir un bon sorcier. Parce que sa mamie était en colère. Il la prit dans ses bras et la berça. Elle n’était qu’une gamine qui ne comprenait pas encore que son père voulait juste qu’elle vive dans un joli monde, un peu utopique. Elle voulait juste être avec son papa. Elle avait besoin de lui pour chasser les vilains cauchemars qui venaient l’embêter la nuit.

«Vas t’excuser !»

Ce n’était qu’un menteur. Il avait traité son papa de traître. Pourquoi devrait-elle s’excuser auprès de son odieux cousin ? Elle releva le menton pour soutenir le regard sévère de sa mère. De toutes façons Charles n’était qu’une chochotte. Elle l’avait à peine frôler. Elle n’irait pas s’excuser auprès du garçon geignard qui tenait son nez comme si elle lui avait cassé ! Quoique c’était probablement cassé, il y avait eu un affreux craquement. Elle se détourna pour aller jouer avec sa poupée. De toutes manières la famille Delaplume était agaçante avec son étiquette. Elle vit son père lui sourire malicieusement.

«C’est ta sœur Princesse et il faudra que tu la protèges.»

C’était minuscule. Elle avait les yeux rivés sur le nouveau-né et même son père ne pouvait l’en détourner. Elle s’approcha doucement et tendit la main pour caresser le bébé. C’était tout doux. Ses yeux s’agrandirent lorsqu’elle sentit la petite main de sa sœur attraper son doigt. Elle releva la tête vers son père et sourit. Oui elle allait protéger Amy jusqu’à la dernière seconde de sa vie.

« L’héritier est mort, vive l’héritière.

Dimitri Duncan a été retrouvé mort dans son bureau hier matin. La grande famille de sorcier n’a pas souhaité divulguer les informations concernant la mort de l’héritier. Il avait une fille de sept ans, Siily et son épouse, Elisabeth, venait d’accoucher d’une petite Amy. La petite Siily est donc devenue l’héritière officielle de la famille en l‘absence de descendant mâle… suite en page 3 »

Dans la grande demeure des Duncan, l’effervescence était à son comble, dans moins de deux heures on enterrait l’héritier. Il fallait s’assurer que les discours étaient prêts, que le repas était correctement préparé, que le corps était bien habillé, que la doyenne n’allait pas partir dans une de ses crises de folies, que les journalistes n’allaient pas troubler la cérémonie, que tout le monde avait été prévenu… Les bonnes couraient dans tous les sens sous les ordres des vieilles femmes, les hommes discutaient à voix basses. Les elfes ne savaient plus où donner de la tête… Au milieu de cette agitation, une petite fille serrait sa poupée contre son cœur. Plus rien ne serait comme avant, son papa était parti pour toujours et elle était toute seule à présent.

« Siily ! N’oublie pas de m’écrire ! »

" Trésor,
Poudlard est toujours aussi humide. Mes camarades sont les même que l’année dernière, toujours aussi ennuyeux avec leurs guerres enfantines. J’ai de très bonnes notes, tu pourras en informer mère s’il te plait. Saint-Pétersbourg me manque tant! Ici il pleut sans arrêt et les murs sont tous gris. C’est si déprimant. Profite bien de tes années à la maison, car ici c’est tellement moins bien. Cependant ne fais pas trop de bêtises, tu dois toujours te comporter comme une petite fille bien élevée sinon mère te puniras et j’en serais attristée.
Ma lettre est bien courte mais je t’ai déjà tout raconté dans la précédente.
Je t’embrasse
Siily
"

« Elisabeth occupez-vous de votre fille cadette pendant que j’éduque l’aînée de feu mon fils »

C’était toujours la même histoire. Mère se mêlait de son éducation et se faisait rembarrer. Siily soupira. Depuis sa tendre enfance sa grand-mère lui enseignait les préceptes de la maison Duncan, laissant à sa belle fille le soin d’éduquer la cadette, ce qui faisait qu’Amy parlait mieux français que russe et que Siily n’avait aucun lien avec sa mère. Elle jeta un regard complice à sa sœur. Puis se tourna vers la vieille dame afin de recevoir sa leçon du jour. Qu’elle était pressée d’aller dans sa famille maternelle pour la fin des vacances.

« Hey ! Joue pas à la princesse ! »

Un sourire malicieux se forma sur ses lèvres. Charles allait voir si elle était une princesse. Elle s’empara de la bouteille, se servit un énième verre. Sous ses yeux, s’étalait la décadence des plus grands héritiers d‘Europe. Ils venaient tous de Dantremont ou de BeauxBatons, quelques uns de Poudlard aussi. Elle sentit un bras lui attraper la taille. Elle reconnut l’odeur de son copain du moment. Ses copains kleenex comme les appelait son cousin préféré. Ha si ses grands-parents savaient ce qu’il se passait dans les demeures familiales lorsqu’ils avaient le dos tourné ! Si les parents des invités voyaient leurs enfants… Une main effleura sa clavicule pendant qu’il l’embrassait. Tous les garçons aimaient son tatouage.

« Siily! Comme j’aimerais te ressembler. »

La jeune femme jeta un regard dans la psyché de sa chambre. Elle pinça des lèvres. C’est vrai qu’elle était belle avec sa peau un peu mate, ses yeux bleus aciers, sa chevelure rose et son corps svelte. Mais elle ressemblait trop à une poupée, ses yeux étaient rieurs, tout son être respirait la perfection qu’on exigeait d’elle, son port était altier et beaucoup de jeunes filles de son âge rêvait de porter un telle robe, cependant aucune n‘imaginait à quel point c‘était encombrant et inconfortable.

« Duncan ! C’est vrai s’qu’on dit ? »

Pauvres imbéciles ! Ces gens n’avaient donc aucune autre occupation qu’écouter les bruits de couloirs. Elle lui lança un regard méprisant et passa son chemin. Quatre ans qu’elle vivait ici et que les gens s’amusaient à répandre de nombreuses rumeurs sur son compte. Malgré tout, elle était vraiment populaire. Les gens désiraient être amis avec elle ou même lui ressembler, ils la craignaient pour certains, la respectaient pour d’autres, peut-être même qu’il y en avait pour la haïr…

« Siillyy! ! Que je suis content de te revoir ! »

Charles n’était plus un petit garçon geignard et maladif; c’était un grand jeune homme carré et musclé. Dommage qu’ils soient cousins car il aurait été l’homme parfait aux yeux de sa cousine. Elle lui fit la bise, comme il était d’usage dans la famille. Puis frôla du doigt la bosse qui ornait son nez, souvenir de leur enfance haineuse. Il partit dans un éclat de rire, fit un commentaire moqueur et la poussa vers le reste de la famille, tout en lui contant les dernières nouvelles de la famille Delaplume.

« Siily! Comment me trouves-tu ? »

Ravissante. Comment aurait-elle pu penser autre chose de sa délicieuse Amy ? Elle eut un sourire attendrit et s’allongea sur son lit pendant que l’enfant parlait avec enthousiasme du bal qu’on donnait ce soir. Encore deux an et son innocente sœur rejoignait Poudlard. Pauvre enfant. Elle se releva lorsque la gamine lui demanda de la maquiller un peu. Cela ne plairait pas à Mère, d’ailleurs rien ne plaisait à Mère.


« SIILY DUNCAN, COMMENT OSES-TU?»

Ce jour là, Siily avait reçue sa lettre d'admission de Dantremont. L'inscription avait été faite en cachette, avec l'aide de sa grand-mère paternelle. "ton père aurait voulu ton bonheur" car bien sûr, sa mère n'aurait jamais accepté que sa fille chérie rejoigne les rangs de Dantremont. Tout les héritiers avant elle avaient été a Poudlard, l'école de sorcellerie par excellence. Mais la discipline n'a jamais été la tasse de thé de Siily. En Automne prochain, la jeune fille aux cheveux rouges de feu allait retrouvé les rangs de Dantremont, plus déterminée que ça, tu meurs.

"trésor,
Dantremont est une école géniale.
contrairement a Poudlard, ici il y a des
gens qui nous ressemble plus que j'aurais
imaginé.. j'ai bien hâte que tu viennes me retrouver.
tu vas voir, ça fais changement de la maison.
Aucuns cours de bienséance et le meilleur, c'est
qu'on est pas obligés de porter des robes inconfortables.
Comment vas Mère?
J'espère que tu prends bien soin de grand-mère aussi.
tu me manques constamment tu sais.
je t'aime,
Siily
"

Behind the Screen {« You »}





PSEUDO • Laurence
AGE • 15 ans
FRÉQUENCE DE CONNEXION • 6/7
COMMENT AS TU TROUVÉ LE FORUM • Magnifique
QU'EN PENSES TU • J'y crois, au renouveau de l'ancien.
CRÉDIT ICON • tumblr


Dernière édition par Siily Duncan le Dim 14 Oct - 15:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.time-turner1914.forumactif.com
Siily Duncan

Âge RPG : 15 ans
Nationalité : Québecoise
Patronus : Chaton
Type de Sang : Sang Pur
Messages : 398
Citation : « Un philosophe écrivit un jour « Sommes-nous humains parce que nous contemplons les étoiles ou les contemplons-nous parce que nous sommes humains ? » Sans intérêt aucun. Les étoiles nous contemplent-elles en retour ? Voilà une question digne d'être posée.. »
MessageSujet: Re: Siily Duncan ♣ Ce n'est pas parce qu'on crie au loup qu'on ne risque pas d'être mangé ! Mer 10 Oct - 15:29

+ liens
Revenir en haut Aller en bas
http://www.time-turner1914.forumactif.com
Siily Duncan

Âge RPG : 15 ans
Nationalité : Québecoise
Patronus : Chaton
Type de Sang : Sang Pur
Messages : 398
Citation : « Un philosophe écrivit un jour « Sommes-nous humains parce que nous contemplons les étoiles ou les contemplons-nous parce que nous sommes humains ? » Sans intérêt aucun. Les étoiles nous contemplent-elles en retour ? Voilà une question digne d'être posée.. »
MessageSujet: Re: Siily Duncan ♣ Ce n'est pas parce qu'on crie au loup qu'on ne risque pas d'être mangé ! Mer 10 Oct - 15:29

+ rpg
Revenir en haut Aller en bas
http://www.time-turner1914.forumactif.com
Siily Duncan

Âge RPG : 15 ans
Nationalité : Québecoise
Patronus : Chaton
Type de Sang : Sang Pur
Messages : 398
Citation : « Un philosophe écrivit un jour « Sommes-nous humains parce que nous contemplons les étoiles ou les contemplons-nous parce que nous sommes humains ? » Sans intérêt aucun. Les étoiles nous contemplent-elles en retour ? Voilà une question digne d'être posée.. »
MessageSujet: Re: Siily Duncan ♣ Ce n'est pas parce qu'on crie au loup qu'on ne risque pas d'être mangé ! Dim 14 Oct - 15:05

PRÉSENTATION TERMINOS :)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.time-turner1914.forumactif.com
Valerian Black Potter

avatar
Âge RPG : 11 ans
Baguette magique : Bois de Peuplier
Nationalité : Anglaise
Type de Sang : Sang Pur
Messages : 13
MessageSujet: Re: Siily Duncan ♣ Ce n'est pas parce qu'on crie au loup qu'on ne risque pas d'être mangé ! Lun 15 Oct - 8:11

Belle présentation !


Un lien ?
Revenir en haut Aller en bas
Zayn Rogue

avatar
Âge RPG : 13 ans
Nationalité : Anglaise
Patronus : Biche
Type de Sang : Sang Pur
Messages : 381
Citation : Mine - Taylor Swift
MessageSujet: Re: Siily Duncan ♣ Ce n'est pas parce qu'on crie au loup qu'on ne risque pas d'être mangé ! Mar 16 Oct - 3:09

Validée
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Siily Duncan ♣ Ce n'est pas parce qu'on crie au loup qu'on ne risque pas d'être mangé !

Revenir en haut Aller en bas

Siily Duncan ♣ Ce n'est pas parce qu'on crie au loup qu'on ne risque pas d'être mangé !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Potter-magie :: Pensine :: Fioles des visages :: Présentation-
Sauter vers: