Potter-magie
<center><div style="border: 2px dotted cadetblue;border-radius: 30px;box-shadow: 6px 6px 6pxcadetblue ; text: 2px 2px 6px ; width: 400px; height: 200px;overflow: auto; " >

Ce matin vous vous êtes levé sans savoir qu'aujourd'hui allait être un tournant dans votre vie. Vous ignorez encore que vous venez d'entrer dans le monde de la magie, non plus comme un simple spectateur, mais comme futur acteur. Des acteurs bien prometteur, peu importe votre âge ou à quel point vous êtes humains, tant que vous possédez un cœur capable de battre la chamade en connaissant l'amour, tant que vous avez un esprit capable de rêver l’inimaginable, vous êtes les biens venus. Dantremont l'école où vous allez apprendre à utiliser votre baguette, comme un pinceau pour la réalité. Vos chemins vous on conduit vers notre école, alors bienvenue!

</div></center>


亗 ☆ Potter-Magie ☆ 亗
«C'est un endroit magnifique pour être avec des amis...»
 
AccueilAccueil  PMPM  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Givre de plaisir (P.V.: Timoté & Théo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Drew Storm

avatar
Âge RPG : 28 ans
Baguette magique : 28,5 cm - bois de Sorbier - Ecaille de sirène
Nationalité : Canadien
Patronus : Loutre
Type de Sang : Ascendance Moldue
Messages : 139
MessageSujet: Givre de plaisir (P.V.: Timoté & Théo) Dim 14 Oct - 2:28

    La galerie des glaces. Un superbe endroit pour prendre une bonne bouffée d’air frais. Et avec le stress de la rentrée, ce nouvau monde plein de magie, une nouvelle habitation,… il n’en fallait pas plus à Drew pour ressentir le besoin de se retrouver un moment seul, d’évacuer toute la tension qu’il avait pu accumuler ces dernières heures et de se lâcher pour s’amuser et bien s’éclater.

    Avant de se faire répartir et en traversant le grand couloir menant à l’amphithéâtre quelques heures auparavant, Drew avait été interpellé par un vent glacé et froid. Mais comment une telle chose était-elle possible en pleins mois de septembre ??
    Un regard vers la droite seulement avait suffit pour lui en donner la réponse et Drew apperçut la galerie des glaces dont les portes étaient grandes ouvertes. Stoppé net par l’image de cette somptueuse pièce, Drew avait saisit l’occasion pour y jeter un oeil, mais que fort peu puisque la foule d’élèves l’emmena rapidement vers les répartitions.

    Maintenant que le jeune garçon se savait à Vorolla, plus rien ne l’empêchait désormais d’aller faire un tour dans la galerie des glaces, sans même aller voir d’abord ni son dortoir, ni son lit.

    Le petit blond se tenait devant les portes ouvertes et massives en fer de la salle. Et il ne put retenir un wouhaaaa d’étonnement. A l’intérieur de la galerie des glaces, un long couloirs couvert de givre menait à une arène entièrement glacée. Des murets séparaient l’arène de petits gradins blancs tandis que dans le fond, de l’autre côté de l’arène, Drew y devina une enfilade de statues…

    Le jeune garçon fut parcouru d’un frisson, tant la fraîcheur de la pièce envahissait déjà son petit corps. Puis, il se décida enfin à poser un premier pied dans la galerie des glaces, doucement afin de ne pas déraper. Une fois sa chaussure bien ancré sur le sol givré, il se décida à poser le second. Mais lorsque son deuxième pied toucha à peine à terre, deux patins bleu éclairs apparurent sous ses pieds et Drew fut si surpris de paraître plus grand, qu’il faillit en déraper. Les patins glissaient extrêmement bien, et il fallut quelques secondes au petit blond pour se stabiliser. Il observa alors attentivement ce qui venait d’apparaître sous ses pieds et ses yeux brillèrent encore plus d’étonnement rien qu’à l’image des lames en or dont étaient dotés les deux patins.

    Tout sourire, Drew s’élança dans le couloir, ziguzaguant de droite à gauche pour atteindre l’arène. Une légère descente lui fit prendre de la vitesse et il se retrouva enfin en plein centre de la galerie des glaces. Un endroit merveilleux, ou les reflets bleus de la glaces donnaient une charmante ambiance reposante à toute la salle. Les patins du petit Vorolle se calmèrent et Drew enjoué du leur donner un petit coup afin d’accélérer et faire quelques tours de pistes de l’arène. Il frottait les lames en or contre le givre du sol et accélérait de plus belle. Le vent semblait plus vif sur son visage et ses joues et bientôt, il lui faudrait lever ses mains vers sa bouche pour y souffler dedans afin de les réchauffer quelque peu.

    Une fois que Drew eut atteint la vitesse la plus rapide qu’il pouvait, il se laissa glisser doucement et souriait, ravi par l’agréable sensation d’avancer sans le moindre effort.
    Le jeune canadien se rapprocha ensuite d’un des petit muret de séparation de l’arène et décida d’y reprendre son souffle en posant son dos et ses coudes contre.

    En face de lui, Drew pu affirmer qu’il y avait là une rimbabelle de statue en pierre beige, ou peut-être était-ce du marbre. Le sculpteur avait l’air d’être incroyablement talentueux car, mis à part la couleur de ces gens, on aurait pu croire qu’ils étaient tous vivants …
    Puis, le jeune homme leva les yeux vers le ciel et remarqua un dôme au plafond, ouvert sur le ciel bleu clair de septembre. Le vent devait certainement s’engouffrer par ici, ce qui donnait une plaisante sensation d’être à la fois à l’intérieur et de pouvoir respirer l’air frais de l’extérieur. D’ailleurs, Drew vit sa respiration faire de la buée, et comme un véritable petit enfant, il s’en amusait, haletant comme un petit chien pour voir sortir la brume de sa bouche et disparaître au bout de son nez.

    Le jeune homme s’élança à nouveau dans l’arène pour patiner et il ne fut même pas perturbé par un hiboux qui vint s’engouffrer dans la pièce en entrant par le dôme ouvert du plafond et qui se posait dans les gradins blancs. Le jeune patineur se déplaçait sur la glace de manière vive et était en tête d’une course imaginaire dont il s’inventait être le héros…bien qu’il n’avait, comme spectateurs, qu’un volatile et une floppée de gens crispés comme le marbre.

♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠



Dernière édition par Drew Storm le Dim 14 Oct - 8:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Timoté Makela

avatar
Âge RPG : 15 ans
Baguette magique : Bois de Vigne ~ Ventricule de coeur de dragon
Nationalité : Finlandais
Patronus : Hirondelle
Type de Sang : Sang Pur
Messages : 333
Citation : « Pour un plaisir, mille douleurs. » François Villon
MessageSujet: Re: Givre de plaisir (P.V.: Timoté & Théo) Dim 14 Oct - 3:37

    Le jeune finlandais avait besoin de s'enfuir. Il avait vécut trop d'émotion pour la journée et les cinq autres jeunes garçons avec qui il partageait son dortoir lui pesait. Il parlait beaucoup et très vite, suffisamment pour perdre le garçon qui ne métissait pas encore complètement le français. De plus, ils étaient trop curieux; "C'est vrai tu viens de Finlande?", "Il y a pas trop d'esquimaux là-bas?", "Et, si non tes parents, ils font, quoi?", "Quoi, t'es sérieux? ton père est Dorian Makela?". Il avait à peine ouvert sa valise qu'il avait décidé de partir en exploration de ce nouveau monde, après tout pour être le meilleur, il fallait bien connaître le terrain.

    Timoté descendit les étages pour revenir au rez-de-chaussez. Il connaissait déjà l'amphithéâtre et il ne lui fallut que peu de temps pour savoir où était le réfectoire, puisqu'en ouvrant la porte on tombait dans un salle pleine de table et de chaise et qu'il y flottait une douce odeur. Il ouvrit une autre porte et se retrouva surpris. Il regarda l'écriteau à gauche de la porte et découvrit que cette pièce s'appelait la galerie des glaces.

    Il sourit, au moins, il y aurait un lieu, ici, qui lui rappelait chez lui, le lac devant la maison, où il allait patiner l'hivers et nager l'été. Si il se faisait des amis, ici, ils les inviteraient. Il avança sur de lui, connaissant la glace, il savait qu'il ne fallait justement pas prendre le temps de marcher sur la glace.

    Le blond se retrouva doucement surélever et perturber, il glissa et tomba. Il regarda ses pieds et constata que de magnifique patin était apparut. Il se releva et heureux que personne n'aille vu sa chute, commença à avancer tranquillement jusqu'à une petite arène; il n'était pas seul un autre petit blond y patinait à toute vitesse, comme pour défier le Finlandais.

    Celui-ci s'installa dans les gradin tout en gardant ses distance avec un hibou qui s'était posé non loin. Il finit par se faire remarquer à l'autre garçon, après c'être relevé et avoir glisser jusqu'à l'une des entrés de la petites arènes.

    - Je suis apparemment pas le premier à me lancer dans l'exploration de l'école... Ca te dit une course?

    Le sportif se posa avec la main sur le rebords du gradin et se laissa glisser jusqu'au centre de l'arène. Il espérait sincèrement que l'autre garçon accepte le défi. Il en avait besoin; il avait besoin d'être le meilleur et, il avait besoin de se dépenser. Il regarda l'autre garçon en le prenant un peu de haut, en même temps, ce n'était pas difficile pour lui, quand on voyait la stature du Finlandais et celle de Drew, pourtant cela n'avait rien de méchant.
Revenir en haut Aller en bas
http://plume-du-soir.over-blog.com
Théo D'or Stella

avatar
Âge RPG : 23 ans
Baguette magique : Pommier - Fioliriase
Nationalité : Française
Patronus : Zébrule
Type de Sang : Sang-mêlé
Messages : 489
Citation : Un moment, il ne faut pas le décrire, mais le vivre
MessageSujet: Re: Givre de plaisir (P.V.: Timoté & Théo) Dim 14 Oct - 3:47

A peine réparti, Théo D’or avait envie de profiter des lieux de Dantremont. A vrai dire, s’il y avait bien quelque chose qu’il commençait à apprécier ici, c’était bien la diversité des choses à faire, et ceci passer par la visite. Après tout, s’il devait rester ici plusieurs années, et que cet endroit devenait son foyer, heureusement que l’Ecole était remplie d’activités pour les élèves. Sur ce point, il savait qu’il n’allait pas s’ennuyer.

Il n’avait pas du tout envie de rejoindre son dortoir. Lors de la répartition, il avait vu les autres élèves envoyés à Vorolla, et il savait qu’il aurait d’autres occasions pour leur parler. Surement, cette nuit, dans le dortoir. Si les autres élèves étaient dans le même état que lui, ils ne dormiraient pas, et allaient se raconter des péripéties jusqu’au petit matin…

C’est pourquoi il préféra explorer. Il espérait croiser d’autres élèves, enfin des sorciers. Peut être des années supérieures, ce qui lui permettrait de mieux comprendre le fonctionnement de la magie, de l’Ecole, ce qu’on attendait de lui. Toutes ces interrogations le perturbaient quelque peu. Il avait bien peur de ne jamais s’habituer à ce nouvel environnement. Il avait vécu comme un parfait petit Moldu depuis tout ce temps et il n’avait peut être pas les épaules assez larges pour devenir un sorcier. Malgré tout, le rêve de sa Répartition le rassurait sur ses capacités…

Bref, durant ces rêveries, il s’était un peu perdu. Il n’avait même pas croisé un seul élève. Finalement, peut que le jour de la Répartition, les premières années avaient tous rejoints leurs dortoirs respectifs et les années supérieures avaient du se rejoindre en groupe, pour se raconter leurs vacances. Personne n’avait eu les mêmes envies que moi, et il ne savait même pas s’il allait pouvoir rejoindre son dortoir, car de toute façon, il avait complètement oublié de demander où il se situait.

Mais Théo ne cédait pas à la panique si rapidement. Nous n’étions encore qu’en fin d’après-midi, et il avait largement le temps de croiser du monde et d’user ses souliers à travers les couloirs. Cependant, il arriva devant une grande porte où l’on pouvait lire écrit en grosses lettres que c’était une Galerie des Glaces. Cela lui fit penser immédiatement aux grands parcs d’attractions où l’on pouvait trouver ce genre de galeries, où tous les miroirs qui y étaient nous reflétaient en nous déformant. Théo se dit qu’ici, avec de la magie, cela devait être encore plus impressionnant.

Il poussa donc la grosse porte. Mais son impression fut mauvaise. Il n’y avait pas un seul miroir ici, mais de la glace à tous les niveaux. De la glace, du froid quoi. Mais cela n’avait rien à voir avec une chambre froide des boucheries, la glace prenait forme par des sculptures, et une gigantesque patinoire sur le sol. Mais ce qui était aussi impressionnant, c’est que même s’il faisait froid, il n’était pas dérangeant. En effet, on le sentait, mais il traversait le corps sans lui produire un effet rédhibitoire. On avait plutôt envie de l’explorer en soi.

Théo voulut avancer et regarda le sol gelé. Mince, il allait glisser, les chaussures n’étaient pas du tout adaptées. Il tenta quand même de palper le sol pour voir s’il pouvait y tenir et soudainement, des patins apparurent sous ses pieds. Voilà que tout était prévu. Cela le fit sourire et le mit en confiance pour avancer. Peut être trop en confiance. A peine quelques glissades de faites qu’il tomba sur les fesses avant de rebondir quelques peu.


Après tout, il n’avait jamais fait de patin. Il se releva tant bien que mal, et après quelques chutes, commença à garder l’équilibre en se tenant au mur. Il explora donc la salle en tâtonnant les murs. D’un coup, la salle lui paraissait beaucoup moins plaisante, et il voulait vite partir. Il avait beau aimer le sport, il ne se sentait pas du tout en confiance s’il on ne l’avait pas conseiller avant. Il commença à bouder tout seul et rechigner dans le vide.

Ce qu’il vit par la suite ne le rassura pas du tout. Un garçon passa à toute vitesse devant lui et avec une grande assurance qu’il ne le remarqua même pas. Le jeune Stella le reconnut sans trop de mal. Ce garçon avait été réparti dans la même maison que lui et il s’en était souvenu surtout pour ça. Décidément, dans ce calvaire, il avait quand même un peu de chance !

Il décida de l’interpeler comme il pouvait. Mais à ce moment-ci, il remarqua que le garçon venait de se faire rejoindre par un autre blond. Celui-ci, il n'en souvenait pas... Il avait quand même pas mal de chance. Il ne souvenait plus des prénoms par contre donc c’est avec des grands signes qu’il faisait en sorte de se faire remarquer. Des grands signes. Il ne se tenait plus. Bien entendu, c’est quand il le remarqua qu’il commença sa nouvelle chute. Le garçon blond le remarqua à ce moment là de toute évidence aussi, enfin c’est ce qu’il cru. De toute manière, il glissa sur le ventre jusqu’à leurs pieds. Il leur fit un sourire timide. Au moins, c’était une manière de faire connaissance.

« Euh… salut ?! »
Revenir en haut Aller en bas
Drew Storm

avatar
Âge RPG : 28 ans
Baguette magique : 28,5 cm - bois de Sorbier - Ecaille de sirène
Nationalité : Canadien
Patronus : Loutre
Type de Sang : Ascendance Moldue
Messages : 139
MessageSujet: Re: Givre de plaisir (P.V.: Timoté & Théo) Dim 14 Oct - 8:07

    Et tandis que Drew Storm s’apprêtait à remporter son utopique course dont il était le champion numéro 1, deux autres garçons le rejoignèrent dans la galerie des glaces. Le canadien faisait glisser ses patins sur le sol de l’arène de manière très abrupte. On entendait le bruit de ses lames résonner dans la salle et impossible de l’arrêter tant que le vorolle n’eut pas finit sa course, ou plutôt tant que le vorolle n’eut pas remporté sa course !

    Et quand ce fut le cas, Drew leva les bras et annonça sa victoire en saluant la foule invisible en folie qui applaudissait dans les gradins. Puis, il remarqua un jeune garçon, plus âgé dirait-on, venir à lui. Et gêné de ses pitreries, Drew baissa ses bras et ralentit sa vitesse de glisse. Si le vent avait coloré les joues du jeune Storm, désormais c’était le fait d’avoir été surpris qui lui colora le reste du visage en entier.

    - Ah euuuh, bonjour. Oui, je …euh, bah j’ai vu les portes ouvertes…euh alors je me suis dis que … je pouvais entrer. Tu…tu es préfet ? Désolé, je suis nouveau et je savais pas qu’on pouvait peut-être pas entrer…et euh, pour les patins, c’est pas moi…je les ai pas volés, ils ….ils ont poussés à mes pieds tout seul, un peu comme par magie, enfin …euh oui, par magie…

    Mince. Drew semblait se trouver au mauvais endroit, au mauvais moment. Lui qui avait l’habitude d’être quelqu’un de juste et calme, voilà qu’il enfreignait le règlement dès ses premières heures dans l’école… Logique qu’il aurait du se trouver dans son dortoir, logique qu’il était interdit de se balader n’importe où dans un lieu si puissant, magique et sans surveillance…L’autre garçon le dépassait presque d’une tête et Drew aurait préféré être n’importe où sauf là, prêt à se faire gronder ou punir …

    - Une course jusqu’au dortoir, j’imagine ? Est-ce que je vais faire perdre des points à l’allégeance toute entière pour être entré ici ?

    Et, un bruit strident de patin sur le verglas attira le regard de Drew. Un second garçon venait d’arriver et s’approchait des deux blonds en ... glissant sur le ventre ?
    Le jeune Storm se mit à rire, tout en gardant ça le plus possible pour lui tandis qu’il se faisait prendre par un préfet...

    Le châtain, allongé sur la patinoire arriva jusqu’au pied des deux blonds et lança un timide salut, auquel Drew répondit par un sourire et un signe discret de la main…Rassuré, si Drew venait de se faire prendre en flagrant délit, au moins il n’était pas le seul. Le canadien leva le talon de son patin gauche et enfonça le cran d’arrêt situé sur le devant de la lame en or, dans la glace afin de s’assurer de ne pas glisser. Puis, il proposa sa petite main froide au dernier garçon venu pour l’aider à se relever.

    Une fois fait, le petit blond se frotta les mains pour les réchauffer tout en soufflant dedans. L’air se raffraîchissait drôlement vite, mais il faisait encore raisonnablement bon. Le cran d’arrêt de son patin gauche toujours cramponé dans la glace, Drew dut faire un petit effort pour décrocher son soulier de patinage, effort dont il ne s’attendait pas et, grâce à des larges mouvements de bras et d'équilibre, il évita de justesse de faire une première chute.

    Comme si le spectacle ne lui plaisait plus, le petit hiboux venu en spectacteur décida de s’envoler en laissant un petit cadeau nommé fiente sur le crâne d’une des statues masculines du fond de la galerie. Le rapace s’envola vers le ciel en traversant le dôme ouvert et la statue se mit à lui répondre en chantonnant tout un tas d’injures plus fleuries les unes que les autres. Drew retint son souffle, étonné, de cette intervention.

    - Hey ! Vous avez entendu ? C’est la statue là-bas…je crois que c’est elle qui s’est mise à parler. Je …je vous jure, c’est...c'est pas moi, monsieur le préfet, qui me mettrait vous insulter !

♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠

Revenir en haut Aller en bas
Timoté Makela

avatar
Âge RPG : 15 ans
Baguette magique : Bois de Vigne ~ Ventricule de coeur de dragon
Nationalité : Finlandais
Patronus : Hirondelle
Type de Sang : Sang Pur
Messages : 333
Citation : « Pour un plaisir, mille douleurs. » François Villon
MessageSujet: Re: Givre de plaisir (P.V.: Timoté & Théo) Dim 14 Oct - 8:53

    Le garçon face à lui arrêta directement de s'amuser et lui bredouilla ce qui ressemblait à des excuses. Timoté fut prit de court, pourquoi lui parler ainsi et puis, de quoi parlait-il? C'était interdit de venir ici? Le finlandais était un peu perdu et voulut expliquer qu'il n'en savait rien et que pour les patins, il lui était aussi apparut au pieds par magie.

    - Euh... C'est à dire que je n'en sais...

    Il n'eut pas le temps d'en dire plus puisqu'un troisième garçon venait finir sa course folle à leur pied. Le jeune sportif fut encore une fois prit de court, il trouvait que cela faisait beaucoup en une soirée. Mais, pourtant, il se tut, après tout le silence fallait mieux qu'une réplique stupide ou déplacé.

    L'autre blond aida le nouveau garçon à se relever, mais cela venait à peine d'être fait qu'une flopée d'insulte et de nom d'oiseau éclatèrent dans l'aire. Le finlandais leva les yeux en essayant de comprendre d'où venait ces mots. Il ne vit personne mise à part les statuts et un hibou qu'il eut juste le temps d'apercevoir avant qu'il disparaisse par le dôme de verre. Tient, ce dôme, il ne l'avait même pas remarqué, il donnait directement sur le ciel et pourtant semblait si lointain à celui ci; les trois garçons, comme la salle devait se trouver en partie enterré.

    Timoté se rendit alors compte que l'autre blond c'était adressé à lui, même si il n'avait pas écouter, tout ce qu'il avait comprit, c'était le mot préfet et puis il avait senti le regard du blondinet sur lui. Il le regarda étonner avant de dire.

    - Je suis pas préfet, je ne sais même pas ce que c'est... Je m'appelle Timoté Makela, je suis en première, je t'ai vu avant sur scène, mais je suis désolé, je n'ai pas retenu ton nom.

    Le garçon tendit sa main à Drew, il lui semblait vraiment sympa et puis... Non, il n'allait pas recommencer. Non, pas question! Bref, Timoté se tourna vers l'autre Théo tandis que ses joues rougissaient, il espéra que cela ne se remarque pas où que cela soit le froid. Il lui sourit, rien qu'à son apparence, il sentit qu'il était sportif et, même si apparemment, le patin n'était vraiment pas son truc, il devait surement connaître d'autre jeu.

    - Je t'ai aussi vu, mais je dois dire que malgré tous les élèves de premières années, je n'ai retenu aucun nom. On est pas tous fait pour aller à Siprestange, enfin si j'ai bien comprit.

    Le finlandais passait un peu d'un sujet à l'autre sans réel fils conducteur, avec pour seul honte son petit accent qui trahissait légèrement sa langue natal. Il avait même déjà oublié les éclats de voix dont on ne connaissait pas la provenance.
Revenir en haut Aller en bas
http://plume-du-soir.over-blog.com
Théo D'or Stella

avatar
Âge RPG : 23 ans
Baguette magique : Pommier - Fioliriase
Nationalité : Française
Patronus : Zébrule
Type de Sang : Sang-mêlé
Messages : 489
Citation : Un moment, il ne faut pas le décrire, mais le vivre
MessageSujet: Re: Givre de plaisir (P.V.: Timoté & Théo) Dim 14 Oct - 9:36

La scène était bien confuse pour le jeune Stella. Il fallait dire qu’il ne comprenait pas trop ce qui lui arrivait. Peut être se calquait-il trop sur les paroles du blond qui était dans la même allégeance que lui. Puisque c’est lui qui le releva, il devait savoir de quoi la situation en retournait. Le deuxième blond, un peu plus bâti et plus grand devait être un préfet. Enfin, vu d’en bas, allez savoir pourquoi, Théo avait bien remarqué que l’autre garçon avait le même âge qu’eux. Peut être se souvenait-il de lui lors de la Répartition, en fait. Oui ça devait être ça. Maintenant, son visage lui était même familier.

Il voulut le dire à son camarade d’allégeance qu’il ne devait pas s’inquiéter ainsi, mais il fut d’abord couper par une statue qui avait parlé, après avoir reçu une fiente d’hibou. Il semblerait qu’aucun des deux garçons n’ait vu les lèvres de marbres bouger, mais Théo l’avait bien remarqué.

Une fois de plus, il voulut en faire la réflexion, mais il fut encore coupé par le plus petit des blonds en s’excusant à nouveau. Même s’il avait voulut prendre la parole cette fois-ci, c’est Timoté, tel il dit se nommer, qui l’a prit. Ce fut donc lui qui expliqua qu’il n’était pas préfet, qu’il était en première année…

Théo sorti enfin de ses rêveries d’analyses. Mince, il n’avait donc pas encore pris la parole, comme ses deux compères. Il ne fallait pas qu’ils commencent à croire qu’il était muet, déjà qu’il avait du faire une piètre impression en arrivant sur le ventre. De toute évidence, c’était le moment ou jamais de parler ; le temps que le garçon de son allégeance se rende compte de la nouvelle donnée par Timoté, il pouvait en placer une.

« Je m’appelle Théo D’or, je suis aussi en première année et », il se tourna vers le garçon dont il ne connaissait pas le prénom « je sais que tu es dans mon allégeance, à Vorolla ! », puis il regarda de nouveau Timoté, qui semblait avoir froid, « Tu es dans quelle allégeance, toi ? »

Il fallait qu’il apprenne à écouter. Timoté n’était pas à Siprestange, et il se souvenait de tous les élèves envoyés à Vorolla. Il ne restait donc plus qu’une seule. Les Forcemonts. C’était l’allégeance des sportifs, et des courageux, selon ses lectures. C’est surement pour ça que Timoté était aussi à l’aise sur ses patins. Les patins, il les avait encore au pieds. Il failli basculer à cette pensée, mais il resta, avec étonnement, plutôt fixe. Il reprit son souffle, et installa le cran d’arrêt comme son camarade l’avait fait avant.

« Tu es un Forcémont, non ? Je pensais y être envoyé vu que j’aime le sport… Mais il faut croire que ce n’est pas la seule qualité requise pour y aller… Après, je ne sais pas trop ce que ça veut dire tout ça… »

Tout ça. C’était encore un charabia pour lui. En parlant de charabia, la statue commença de nouveau à proliférer des insultes. Envers les élèves cette fois-ci… Et oui, on n’était pas venu l’aider. Le troisième garçon aurait surement eu le temps se présenter, mais les choses s’enchainaient tellement vite, que même Théo en était perdu. A vrai dire, peut être l’avait-il fait, mais la statue criait tellement fort qu’elle couvrait le bruit. La résonnance à l’intérieur du marbre devait être forte, car même la glace se craquelait à certains endroits.

Tant pis, le garçon se présenterait plus tard. Il fallait aller voir la statue, sinon… Sinon, il ne savait pas, mais bon, il fallait agir. Il jeta un coup d’oeil aux garçons pour voir s’ils avaient compris ce qu’il fallait faire. C’est pourquoi il s’élança avec ses pantins, sans enlever le cran. Le résultat ne se fit pas vraiment attendre. Il plongea la tête la première vers la patinoire, agrippant au passage la manche du garçon encore ‘’imprésenté’’.
Revenir en haut Aller en bas
Drew Storm

avatar
Âge RPG : 28 ans
Baguette magique : 28,5 cm - bois de Sorbier - Ecaille de sirène
Nationalité : Canadien
Patronus : Loutre
Type de Sang : Ascendance Moldue
Messages : 139
MessageSujet: Re: Givre de plaisir (P.V.: Timoté & Théo) Dim 14 Oct - 21:36

    Ah cool, le jeune blond n’était pas préfet …pffiou, Drew relâcha la pression toute retenue en lui et se détendit. Il prenait même plaisir à sourire du quiproquos dans lequel il s’était lui-même embourbé. D’ailleurs, c’était un première année tout comme lui. Timoté continua de se présenter, il avait un nom de famille particulier. Peut-être avait-il des origines différentes que la majorité ici à l’école. C’était peut-être la raison pour laquelle, physiquement, il semblait plus âgé. Soudain, une légère montée d’adrénaline envahit le tout petit corps de Drew …Timoté était un première année…Donc personne ne savaient vraiment s'ils étaient en faute tous les trois en se trouvant ici, dans la galerie des glaces… Le jeune canadien se décida à chasser ces mauvaises idées en secouant sa tête tandis que Théo le repéra en tant que Vorole.

    Puis la discussion revint vers Timoté et Théo en devina qu’il était à Forcetruc …pff ces noms d’Allégeances... Drew avait l’impression de les entendre à chaque coins du château depuis ce matin, et pourtant il lui était toujours impossible d’en retenir exactement les intitulés.

    Quelque peu rassuré de ne pas se retrouver en retenue dès son premier jour à Dantremont, Drew reprenait un brin d’assurance face à Timoté. D’ailleurs, pendant que les deux autres garçons discutaient d’allégeances, ce qui, lui, l'intéressait que fort peu, Drew s’amusait à faire glisser les lames en or de ses patins dans le givre du sol tout en restant sur place. Puis, le jeune blond profita d’un creux dans la discussion pour se présenter, sourire aux lèvres et plein d’entrain:

    - Et moi je m’apelle Aaaaaarrrrrrghhh !

    Sans vraiment comprendre ce qui lui arrivait, Drew se fit aggriper par Théo qui tomba vers l’avant. Un dernier reflexe poussa Drew a enfoncer l’un de ses crans d’arrêt dans la glace, mais il était déjà trop entraîné dans la chute et sous le poids des deux Vorolles, sa lame ne faisait que griffer la glace et non les retenir. Théo tomba le premier puis Drew suivit le mouvement, juste après, dos à terre et les jambes sur celles du jeune châtain.

    - Et dire que j’avais même encore chuté une seule fois jusqu'à présent … Drew cherchait à se relever, assez rapidement puisqu’il bloquait Théo…Et bien qu’il regardait sur sa droite et sur sa gauche après quelque chose pour prendre appui, il se rappelait ironiquement que la galerie des Glaces, et bien …était entièrement couverte de glace ! Et même pour se relever, Drew n’aurait jamais posé ses mains contre le sol gelé, elles étaient déjà bien assez frigorifiée comme ça. Finalement, coincé comme une tortue sur son dos, Drew rigolait et du se rendre à l’évidence que sur ce coup-là, il aurait besoin d’aide. En tendant sa main vers Timoté, Drew ajouta: tu veux bien nous prêter un peu de tes muscles de Forcetartineur, je crois qu’on en a un peu besoin, en fait …

    Une fois debout, le jeune Drew se sentit gêné et remercia Timoté d’un hochement de tête. Puis, le Vorole prit soin de frotter ses vêtements et d’en retirer les traces de givre. Drew jeta un regard inquiet en arrière vers Théo, comme pour lui demander s’il n’avait pas été trop lourd d’être tombé sur lui. Et pour reprendre la discussion et effacer ce petit moment de gêne, Drew prit la parole dans la même direction que les deux autres garçons précédemment:

    - Ils devraient ajouter qu’à Vorolla, on a pas de chance et qu’on ne sait pas tenir aussi bien sur nos pieds que les Forcecostauds. Puis il se mit à rire de son insolence jusqu’à ce que ses patins lui rappellent, par un léger déséquilibre, qu’il se trouvait sur du verglas plus que glissant et instantannément, Drew redevint plus calme.

    Malgré le fait que Drew ne se soit pas présenté, les injures de la statue reprirent au fond de la salle. Drew demanda aux deux autres garçons s’ils pensaient que c’était un signe pour les prévenir qu’ils n’avaient rien à faire là ou bien simplement que les gens de marbres étaient peut-être des personnes très tendues de caractère ?

    - Personne n’a un mouchoir sur lui à prêter ? Peut-être qu’on devrait nettoyer le crâne du monsieur grincheux, non ?

♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠

Revenir en haut Aller en bas
Timoté Makela

avatar
Âge RPG : 15 ans
Baguette magique : Bois de Vigne ~ Ventricule de coeur de dragon
Nationalité : Finlandais
Patronus : Hirondelle
Type de Sang : Sang Pur
Messages : 333
Citation : « Pour un plaisir, mille douleurs. » François Villon
MessageSujet: Re: Givre de plaisir (P.V.: Timoté & Théo) Sam 20 Oct - 9:15

    Timoté fut rappelé aux priorités, enfin... pas les siennes, celle de l'homme de marbre. Il fouilla dans sa poche, mais, à part un vieux trombones dont la présence restait inexpliqué, rien. Il soupira en entendant la statue continué.

    Il ne se sentait pas d'humeur à être le sauveur et déjà de devoir redresser les deux garçons l'avait légèrement agacé; comme si il ne pouvait pas se relever seul. Il l'avait fait surtout parce que l'autre blond lui semblait pouvoir devenir un ami; quelqu'un qui l'aiderait à devenir plus fort, encore.

    Le finlandais se souvint, alors, qu'il était un sorcier et que maintenant il pouvait utiliser ses pouvoirs magies. Le garçon sortit sa baguette magique et avec une sourire décida d'utiliser l'un des rares sorts de combat que son père avait été d'accord de lui apprendre.

    Il prononça l'incantation en pointant sa baguette non sur la pierre, mais sur la glace du plafond. Celle-ci changea légèrement de couleur et se mit à fondre. L'eau tomba sur l'homme et le nettoya de la fiente. Le jeune Makela était terriblement fier de lui, mais la sculpture ne sembla pas en être ravi; les insultes volèrent encore plus fort et plus impolie les une des autres. Timoté le prit mal. Il se rendait utile et, en remerciement, on l'insultait sauvagement. Le jeune sportif s'était vexé et même la statue n'allait pas y rester de marbre.

    - Non, mais vous êtes sérieux! Depuis que nous sommes ici, vous vous contentez de lancer des insultes à tout va, mais le plus simple serait peut-être de demander de l'aide. On est pas vous larbin monsieur l'homme de pierre, à croire que votre coeur aussi est en pierre! Je me plis en quatre pour vous faire plaisir, mais, non, monsieur n'est pas satisfait.

    Plus il parlait plus le première année s'était approché de l'homme de pierre. Il finit par se retrouver au devant de toutes les statues. Il ne c'était pas rendu compte au part avant que toutes les êtres de pierres murmuraient et qu'entre elle se répandait indignation, moquerie et même certains approuvaient les dire du blondinet.

    Bref, il ne fit pas plus attention aux autres êtres de pierre, même si il eut peur pendant un instant d'un mouvement général de cris et de réprimandes. Le marbre resta silencieux, comme si les paroles du garçon ne l'avait pas touché. Pourtant une larme perla de sur sa joue et Timoté rougit de honte. Il bredouilla doucement des excuses et retourna vers ses deux camarades ne savant pas plus comment réagir, si il devait partir ou rester, ou alors peut-être discuter un peu plus avec la statue.
Revenir en haut Aller en bas
http://plume-du-soir.over-blog.com
Drew Storm

avatar
Âge RPG : 28 ans
Baguette magique : 28,5 cm - bois de Sorbier - Ecaille de sirène
Nationalité : Canadien
Patronus : Loutre
Type de Sang : Ascendance Moldue
Messages : 139
MessageSujet: Re: Givre de plaisir (P.V.: Timoté & Théo) Mer 7 Nov - 23:30

    Drew jetait un regard interrogatif à Théo tandis que Timoté glissa sur la glace pour rejoindre l’enfilade de statues.
    Le jeune Storm laissa ses patins faire le reste et griffer le sol glacé. Drew arriva à son tour près des statues et dépassa Timoté. Là, plus de glace sur le sol. Ses patins disparurent et il put s’avancer plus près encore vers les statues.

    La dernière statue sur la gauche, celle qui était la plus éloignée de l’homme ronchon, attira l’attention du jeune vorolle. Il s’agissait d’une petite fille dont le visage exprimait beaucoup d’angoisse. La véracité de la sculpture était telle que Drew en eut des frissons.

    La petite fille de pierre regardait apeuré vers l’avant. Elle ne parlait pas et ne bougeait pas d'un cil non plus, contrairement à toutes les autres statues. Drew s’en approcha, comme hypnotisé par ses traits et ses détails. Puis, le jeune homme ressentit l’envie de lui prendre la main, comme pour rassurer cette petite fille apeurée qui semblait si réelle. La main de la jeune fille était si froide…Drew laissa glisser son index le long des lèvres de l’enfant, comme pour lui dessiner un sourire. Rien ne se passait. Pourquoi donc cette statue n’était-elle pas aussi vivante que les autres ?

    Le jeune homme décida d’interroger la statue juste à côté. Une grande femme aux boucles de pierres si voluptueuses qu’on aurait pu les comparer à des effluves de nuages. La jeune femme prenait un air condescendant et ponctait ses phrases de “ darling” ce qui devenait vite irritant. Enfin, elle enroulait constamment une écharpe de marbre autour de son cou qui ne cessait pas de retomber par la suite.

    Drew apprit en interrogeant cette femme que la petite fille n’était autre que la nièce d’un certain seigneur Ohlam. Et ce dernier avait fait construire justement cette salle des glaces magique, rien que pour occuper la jeune fille. Et, puisqu'elle aimait la compagnie des gens que son oncle, trop occupé ne pouvait lui offrir, elle passait la plupart de son temps à discuter avec ces statues plutôt que patiner…

    A force de fréquenter les gens de pierre, le coeur de la jeune fille s’était mis à durcir jusqu’à contaminer le reste de son corps. Sans s'en rendre compte, elle décida de devenir comme le siens, aussi stoïque que le marbre. Et finalement, l’enfilade de statues était devenu pour elle sa toute dernière famille.

    Drew jeta un coup d’oeil à la demoiselle. Quelque chose semblait avoir changé. Drew sentit l’étreinte de sa main plus forte…Et il aurait presque pu croire que la jeune fille souriait… Enfin, peut-être était-ce un effet d’optique engendré par la lumière et le fait qu'il ait reculé un peu…Ou peut-être était-ce simplement du au fait qu’il désirait tout simplement voir cette jeune fille sourire….

♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠

Revenir en haut Aller en bas
Timoté Makela

avatar
Âge RPG : 15 ans
Baguette magique : Bois de Vigne ~ Ventricule de coeur de dragon
Nationalité : Finlandais
Patronus : Hirondelle
Type de Sang : Sang Pur
Messages : 333
Citation : « Pour un plaisir, mille douleurs. » François Villon
MessageSujet: Re: Givre de plaisir (P.V.: Timoté & Théo) Dim 11 Nov - 4:29

    Les camarades du garçon avait décidé de visiter la galerie. Timoté n'avait même pas remarquer la disparition de ses patins, puisqu'il avait toujours la drôle d'impression d'en avoir. Il le remarqua seulement quand il vit les pieds de Drew qui n'en portait plus non plus.

    Le garçon rejoignit donc ses nouveaux amis et observa à son tour la statut de la jeune fille. Il écouta d'une oreille l'histoire qu'on lui narrait. La magie d'un être pouvait-il vraiment être si forte? Pouvait-on réelement se transformer en pierre si notre cœur était brisé?

    Son regard scrutait les traits de la jeune fille. Elle avait dû être très belle, même si son visage était figé dans une terrible détresse. Elle portait une robe sublime; elle devait être bleu, une couleur très rare au moyen âgée et semblait brodé, peut-être d'argent ou d'or.

    Le jeune blond s'approchait petit à petit de la jeune femme. Il était étrangement toucher par son histoire, mais surtout sa façon d'être. Un être si beau et pourtant si torturé.

    - Cet Ohlam devait être un homme horrible et terriblement triste pour oublier ainsi ceux qu'il aimait, si il les aimait vraiment.


    Le blond soupira, puis se tourna vers les deux autres garçons. Il ne savait pas vraiment quoi dire ou quoi faire. Il espérait que ses deux compagnons puissent l'aider.
Revenir en haut Aller en bas
http://plume-du-soir.over-blog.com
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Givre de plaisir (P.V.: Timoté & Théo)

Revenir en haut Aller en bas

Givre de plaisir (P.V.: Timoté & Théo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Potter-magie :: Dantremont :: Galerie des Glaces-
Sauter vers: