Potter-magie
<center><div style="border: 2px dotted cadetblue;border-radius: 30px;box-shadow: 6px 6px 6pxcadetblue ; text: 2px 2px 6px ; width: 400px; height: 200px;overflow: auto; " >

Ce matin vous vous êtes levé sans savoir qu'aujourd'hui allait être un tournant dans votre vie. Vous ignorez encore que vous venez d'entrer dans le monde de la magie, non plus comme un simple spectateur, mais comme futur acteur. Des acteurs bien prometteur, peu importe votre âge ou à quel point vous êtes humains, tant que vous possédez un cœur capable de battre la chamade en connaissant l'amour, tant que vous avez un esprit capable de rêver l’inimaginable, vous êtes les biens venus. Dantremont l'école où vous allez apprendre à utiliser votre baguette, comme un pinceau pour la réalité. Vos chemins vous on conduit vers notre école, alors bienvenue!

</div></center>


亗 ☆ Potter-Magie ☆ 亗
«C'est un endroit magnifique pour être avec des amis...»
 
AccueilAccueil  PMPM  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

La valse des murmures, la danse des mauvaises langues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
L'ombre

avatar
Messages : 3143
MessageSujet: La valse des murmures, la danse des mauvaises langues Sam 20 Oct - 12:32

    Le canapé sembla vouloir engloutir son nouvelle occupant quand celui-ci s'y installa. L'homme de trente ans soupira une fois assit. Il portait des habiles qu'on ne lui aurait pas imaginé; un training et un large pull à capuche. Azure avait ses cheveux couleur océan encore mouillé d'une récente douche.

    Il était au alentour des trois heurs du matin, la première journée avait été épuisante. Il avait du courir dans tous les sens pour réglé les derniers soucis, accueillir les trois professeurs qui avaient décidé de n'arriver que le jour même de la rentrée et d'aller réparé lui même une fuite d'eau puisque personne n'était capable de le faire. Il avait bien sur valu aussi écrire un discourt pour la rentrée et subir les élèves ne supportant pas l’hypnose de l'hibou des sages; l'un d'eux s'était évanouie et une jeune fille était tombé dans les pommes. C'était assez incroyable pour le directeur, qui, lui avait passé ce teste sans sentir la moindre défaillance lors de ses onze ans.

    Le canapé lui ne semblait pas ravi d'être utilisé et, donc, pour montrer son mécontentement couinait et faisait grincer le parquet avec ses pieds en bois brut. Le directeur de l'école déjà épuisé, soupira, même les canapés ne devaient être contenté. Il sortit sa baguette et lança un sortilège pour empêcher au meuble de faire un bruit quelconque. Il alluma un feu sur le socle prévu à cette effet et appuya sa tête sur le dossier du siège, tandis que ses pieds glissèrent presque jusqu'aux feux.

    Le regard de Azure n'avait nul part où se poser, nul chose à observer mise à part le sommet de la tour, si haut, si insaisissable. Il ferma les yeux et pensa à quelque chose de tout aussi insaisissable, enfin quelqu'un.

    ~~~

    Ses cheveux étaient posé sur son torse et cela le réchauffait, même si il n'avait pas froid, il était heureux, elle semblait l'aire aussi, mais pour l'instant elle dormait paisiblement. Il ne connaissait même pas encore son nom, mais à quoi bon, il en était fou amoureux... Elle aussi, elle s'était donné à lui. Il se rendormit.

    Elle se leva et Azure n'eut pas vraiment l'impression qu'il avait fait le moindre mouvement pour y parvenir, il ouvrit les yeux et il l'a vit vêtu d'une magnifique robe. Elle le salua sans un mot d'un simple sourire. Est-ce vraiment une femme, et non un ange? Bien sur qu'elle était réel, mais...

    ~~~

    Le directeur se réveilla en sursaut, le canapé venait de rentré en mouvement. Il ne put rien faire sa baguette était tombé parterre pendant qu'il s'était assoupi. Il n'aurait eu le temps de ne rien faire, sauf si il avait la rapidité d'un combattant d'élite. Les pieds du canapé venait de cédé, l'homme aux cheveux bleus avait dû trop bouger durant son sommeil et le meuble déjà mal en point ne l'avait pas supporté. Sa vengeance était bien terrible après une courte chute, il tapa le sol en le secouant bien trop pour un homme qui venait de se réveiller.

    Il maugréa quelques mots envers le foutu matériel de l'école avant d'être à nouveau sauté net dans ce qu'il faisait. Il devait être trois heurs et demain, voir peut-être quatre et pourtant, il semblait au trentenaire que quelqu'un hurlait. Ce n'était pas dans la tour et encore moins dans le château, mais c'était proche, on ne pouvait entendre un hurlement venant de Deauclaire, ni des bois d’ailleurs. Le hurlement devait venir du parc.

    Le directeur en avait le sang glacé et ne put s'empêcher de lancer le sortilège qui verrouillait toutes les portes donnant sur l’extérieur du château. Aucun élève ne pouvait être dehors, il en était certain. Il se sentit soudain bête, puisque maintenant qu'il tendait l'oreille, seul un grand silence enveloppait l'école. Ce hurlement, il devait venir de son rêve ou être l'écho du sien lors de la chute du canapé, même si il n'avait absolument pas crié.


    - Sacrebleu! Lança-t-il rien que pour lui, sans penser être entendu.

♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠


Revenir en haut Aller en bas
http://monde-de-libellules.overblog.com/
Grace Jackson

avatar
Âge RPG : 21 Depuis 150 ans
Baguette magique : Bois de Cèdre - Fleur d'Immortelle
Nationalité : Allemande
Patronus : Hérisson
Type de Sang : Sang Pur
Messages : 2575
Citation : Ce n'est pas la mort qui nous prend ceux que nous aimons ; elle nous les garde au contraire et les fixe dans leur jeunesse adorable : la mort est le sel de notre amour ; c'est la vie qui dissout l'amour.
MessageSujet: Re: La valse des murmures, la danse des mauvaises langues Sam 20 Oct - 21:52

La sonnerie sonna, annonça la fin des cours de cette première journée qui était passée très vite. Une grasse matinée, un déjeuner avec des collègues et trois cours dans l'après-midi, rien de mieux que de commencer l'année avec un lundi aussi paisible. Le professeur de Filtre avait tout fait pour rentre intéressant ses cours pour que ses élèves n'aient pas le temps de s'ennuyer, trouvant qu'elle avait réussit son exploit, elle était ensuite partie dans ses appartements pour se changer et se doucher avant le repas du soir et sa ronde de nuit. Les professeurs faisaient des rondes à tour de rôle et pour le premier soir, c'était à elle de la faire et devait donc se mettre dans de bonne condition sachant qu'elle irait se coucher plutôt tard et qu'elle n'aurait sûrement pas le courage de faire après des choses. Elle rentra donc dans ses appartements, pris une douche bien méritée avant d'aller dîner en compagnie de collègues. Des rires résonnaient dans le Réfectoire, l'année commençait très bien pour le plus grand plaisir de tout le monde. Tout le monde ? Quelqu'un semblait pourtant bien fatigué de la rentrée.

Le Directeur n'avait pas fait d'apparition au dîner, ayant sûrement beaucoup de travail en tant que directeur de l'école de Sorcellerie de France. La jeune femme n'en fit pas part à ces collègues, se doutant qu'il avait beaucoup de chose à faire. Ainsi, avant de partir faire sa ronde, elle alla faire un tour dans les cuisines afin de saluer le Chef Bill, et de lui demander d'envoyer des Elfes de Maison amener à manger au Directeur, sûrement enfermer dans son bureau. Elle remercia Bill qui s'activait dans la cuisine avant de remonter vers le Réfectoire. Celui-ci était presque vide, trois élèves au plus étaient encore présent, finissant leurs assiettes. Grace se dirigea vers la Bibliothèque voulant parler avec la bibliothécaire et y resta deux bonnes heures avant de ne repartir, dans l'attention de prévenir les élèves de rentrer dans les Salle Commune. Commençant par le premier étage, elle fit tous les endroits de Poudlard avant de finir par les cachots. Au moment où elle voulut rentrer dans ses dortoirs, elle se rappela alors qu'elle avait oublié quelque chose d'important à la Tour du Personnel. Retournant sur ses pas, elle gravit les marches pour arriver dans l'endroit, s'attendant à être seule, elle ne remarqua pas au départ l'homme qui était en train de dormir sur l'un des canapés du Salon. Allant vers la table, elle trouva ce qu'elle cherchait soit son ancien journal intime qui se trouvait sous une tonne de papier lui appartenant. Depuis plus de vingt-ans, elle le relisait pour qu'elle ne regrette jamais l'acte qu'elle avait fait, pour qu'elle s'en souvienne, pour ne jamais refaire les mêmes erreurs.

S'apprêtant à repartir dans le but d'aller cette fois se coucher, elle fut arrêter par les mouvements de quelqu'un dans la pièce, d'abord d'un meuble, d'une chite puis elle entendit une voix. La voix du directeur qui venait de dire "Sacrebleu" et qui ne semblait pas vraiment en bonne état. Voulant s'assurer que c'était bien lui, elle sortit quand même sa baguette magique, au cas où cela serait autre chose avant de s'approcher et de lancer la formule de la lumière pour éclairer un peu la pièce. Le spectacle qui se trouvait devant ses yeux était magnifique, un meuble cassé, un homme à terre, des cheveux bleus, cela ne pouvait n'être qu'Azure Cardan. Baissant sa baguette magique, elle prit un verre mit de l'eau dedans avant de le tendre au professeur et d'ajouter.

]-Tout va bien ? Je ne t'avais même pas vu en rentrant. T'ai-je réveillé ? A moins que les meubles n'en fassent encore une fois qu'a leur tête. Ils sont si capricieux des fois que je me demande qui a eu l'idée de les ensorceler !

♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠


Revenir en haut Aller en bas

La valse des murmures, la danse des mauvaises langues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Potter-magie :: Dantremont :: Tour du Personnel :: Salon commun-
Sauter vers: