Potter-magie
<center><div style="border: 2px dotted cadetblue;border-radius: 30px;box-shadow: 6px 6px 6pxcadetblue ; text: 2px 2px 6px ; width: 400px; height: 200px;overflow: auto; " >

Ce matin vous vous êtes levé sans savoir qu'aujourd'hui allait être un tournant dans votre vie. Vous ignorez encore que vous venez d'entrer dans le monde de la magie, non plus comme un simple spectateur, mais comme futur acteur. Des acteurs bien prometteur, peu importe votre âge ou à quel point vous êtes humains, tant que vous possédez un cœur capable de battre la chamade en connaissant l'amour, tant que vous avez un esprit capable de rêver l’inimaginable, vous êtes les biens venus. Dantremont l'école où vous allez apprendre à utiliser votre baguette, comme un pinceau pour la réalité. Vos chemins vous on conduit vers notre école, alors bienvenue!

</div></center>


亗 ☆ Potter-Magie ☆ 亗
«C'est un endroit magnifique pour être avec des amis...»
 
AccueilAccueil  PMPM  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Croix du Sud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Théo D'or Stella

avatar
Âge RPG : 23 ans
Baguette magique : Pommier - Fioliriase
Nationalité : Française
Patronus : Zébrule
Type de Sang : Sang-mêlé
Messages : 489
Citation : Un moment, il ne faut pas le décrire, mais le vivre
MessageSujet: Croix du Sud Mer 5 Juin - 7:26

    Théo était désormais en cinquième année. Il avait un parcours bien chaotique quand on y pensait. Il avait passé ses trois premières années à Poudlard, sa quatrième année dans l’autre école de magie française, puis il était revenu à Poudlard pour sa cinquième année. Malheureusement pour lui, il y était revenu pour retrouver ses amis, mais ces derniers avaient soit changé, soit disparu. Il n’avait donc pas eu le courage de finir son année à Poudlard et avait saisi l’opportunité de suivre son professeur, Lucas Jude, à Dantremont quand celui-ci fut muté.

    Il se dirigeait à nouveau vers le sud… C’était un nouveau croisement dans sa vie qui se présentait. Il n’avait pas réussi à retrouver sa place à Poudlard, et il retournait en France. On peut dire que Théo est indécis, mais surement audacieux d’essayer, au moins, de changer les choses. D’ailleurs, au moment où il pensait à ça, il se trouvait dans le parc de Dantremont, près des fontaines. Le ciel était nuageux, mais on pouvait observer quelques constellations. Théo reconnut la Croix du Sud, normalement observable que dans l’hémisphère sud. Etait-ce le lieu magique qui la rendait visible, ou simplement un signe pour Théo qui changeait à nouveau de vie. Dans tous les cas, il devait désormais choisir son chemin à suivre.

    Théo n’était pas quelqu’un de très philosophique. Mais son immortalité le rendait un peu étranger à ce qui pouvait se passer autour de lui, quelques fois. Il restait donc très terre à terre et attendait qu’on le surprenne, vraiment. Ou il attendait de se surprendre. La surprise était presque inexistante pour lui quand on sait que la mort ne pourra jamais nous prendre. Il ne sera jamais plus surpris qu’il ne pourrait l’être en mourant. Cela restait très confus pour lui quand il y pensait, mais c’était ainsi.

    Il repensa à son passé à Poudlard. Pour lui, il n’avait que 5 ans, voir 4… Sa vie avait commencé dans son école. Il y avait tout appris, sur lui même et sur la vie. Il repensa à tous ses anciens amis, ses bons et mauvais moments. Il donnerai tout pour les revivre. Il ne regrettait pas son passé, mais il en avait besoin pour construire son futur c’était certain.

    Il se fit couper dans ses rêveries. Quelqu’un approchait. Etait-il encore assez sociable ? Il allait bientôt le savoir…
Revenir en haut Aller en bas
Drew Storm

avatar
Âge RPG : 28 ans
Baguette magique : 28,5 cm - bois de Sorbier - Ecaille de sirène
Nationalité : Canadien
Patronus : Loutre
Type de Sang : Ascendance Moldue
Messages : 139
MessageSujet: Re: Croix du Sud Dim 16 Avr - 23:03


    Ξ Le temps avait changé, un épais brouillard envahissait entièrement les abords. Absolument tout à portée de vue était happé par la brume. Il y a quelques minutes encore Drew se trouvait dans sa boutique d'apothicaire à Londres, dans un chaos le plus total. Alors pourquoi quelques secondes plus tard se retrouvait-il dans un jardin français envahit par un nuage d'une blancheur éclatante ?

    Ξ Pour le jeune homme, la journée avait pourtant démarré tout simplement. Il s'était rendu dans sa boutique comme tous les matins, (sauf les dimanches et jours fériés), et avait retourné le petit écriteau "Close" pour lui faire indiquer désormais "Open". Ainsi, tous les enfants anglais savaient désormais que la petite boutique de potions magiques leur était accessible. Tout s'était déroulé comme une journée normale, donc. Les potions se vendaient petit à petit. Ca n'était pas la cohue, mais tout était normal pour un lundi. Drew passait quelques coups de fils de fournitures tout en griffonnant dans son calepin. Désormais, malgré son accident, il était capable de redessiner comme à son jeune âge.

    Ξ A ses 17 ans, Drew avait été brutalisé par un saule cogneur. Et depuis, il avait perdu pas mal de ses capacités magiques. Quelques années de rééducation lui avait permis toutefois de récupérer entièrement l'usage de sa main et désormais, il avait même repris le goût du dessin. Mais pour ce qui était de la magie, il en était tout autrement. En effet, Drew avait été diagnostiqué par les médicomages de Semi-cracmols. Il l'était devenu en effet à 42%. Il réussissait très bien les potions, mais les sortilèges et l'usage de sa baguette étaient devenus pour lui que purs souvenirs.

    Ξ Vers 16h45, 3 longues silhouettes sombres étaient entrées dans sa boutique. On avait plus vu ces costumes depuis des années. On aurait même dit des fantômes venus du passé. Devant son comptoir étaient dressés des hommes vêtus de robes de mangemorts. Les vêtements étaient déchirés par endroits, mais le tissu était aussi sombres que le pire des cauchemars de l'apothicaire.

    - Que puis-je faire pour vous ? avait balbutié Drew tout en cherchant sous son comptoir un petit quelque chose pour l'aider. Car malgré son sens du commerce, Drew comprenait bien que ces gens-là n'étaient nullement intéressés par ses potions de divertissement pour enfants.

    Ξ Le jeune apothicaire remit la main sur sa vieille baguette. Elle lui servait de temps à autre pour mélanger une potion. De par son handicap, il tenait en main une arme redoutable mais sans énergie, sans munitions . Toutefois, lorsque les deux silhouettes hurlèrent un "Avada Kedavra" des plus strident, Drew eut juste le temps de se glisser sous le comptoir et de former avec sa baguette un patronus de protection. La baguette ne fit que des étincelles. Drew n'était plus capable de former le moindre petit sort et jura en lui-même. Il entendit les vitrines de sa boutique voler en éclats. Et un brouillard envahit la pièce.

    Ξ Dans la brume, il entendit ses assaillants tousser et se séparer pour fouiller la pièce. La baguette de Drew émit un sifflement. Alors, pour éviter que le bruit de celle-ci ne dévoile sa position dans la brume, il se dirigea à taton dans l'arrière boutique. Sa main en avant, il suivait les lignes du parquet pour se repérer. Mais qu'elle ne fut pas sa surprise lorsque ses doigts effleurèrent non plus le bois du sol mais des branches et des feuilles d'un buisson humide de rosée.

    Ξ Drew n'était plus dans sa boutique. Et les voix des mangerons s'étaient à présent éteinte. La brume qui l'entourait était, elle, toujours aussi épaisse. Pas rassuré pour le moins, il ne se doutait pas qu'il avait non seulement réussit à transplaner dans l'espace, mais aussi dans le temps... Et qu'il se retrouvait désormais en France, face au plus jeune immortel de toute la nouvelle génération de sorciers.

♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠

Revenir en haut Aller en bas
Théo D'or Stella

avatar
Âge RPG : 23 ans
Baguette magique : Pommier - Fioliriase
Nationalité : Française
Patronus : Zébrule
Type de Sang : Sang-mêlé
Messages : 489
Citation : Un moment, il ne faut pas le décrire, mais le vivre
MessageSujet: Re: Croix du Sud Mar 18 Avr - 3:53

D’habitude, quand on est dans ses rêveries, on se fait couper par un mouvement, un bruit, toujours singulier. Théo aurait pu entendre une branche se casser sous le pied d’un inconnu, mais cela était beaucoup trop classique, déjà vu. Mais le jeune immortel était tout aussi habitué à l’inexplicable, et à l’inattendu. D’ailleurs, il fallait beaucoup en faire pour le surprendre. La mort ne pouvait le prendre, il n’y avait pas grand-chose de plus fort. Pourtant, malgré son ancienne allégeance à Gryffondor, il pouvait encore avoir peur. Après tout, il n’avait pas le contrôle ni sur son espace, ni sur son temps.

Un épais brouillard envahit le jardin aux fontaines. La situation géographique et la saison dans lequel se trouvait le domaine de Dantremont ne devait normalement pas apporter de tel changement météorologique. Mais Théo D’or avait de l’expérience en termes de magie. Il savait très bien que tout était possible avec un tour de baguette. Mais, la magie a toujours un prix, et cela n’était pas de bon augure. Théo sorti alors aussi son instrument de magie. Il sentit le palpitant au fond de sa poitrine. Il commençait à ne plus rien y voir, et ne pouvait compter que sur ses autres sens. Pourtant, il tentait de garder le cap, et de trouver une solution.

-  Finite Incantatem !

L’ancien rouge et or prononça la formule sur un ton très calme mais certain. Pourtant, il n’y eut aucun effet. Le brouillard n’était pas un simple sortilège. C’était un maléfice plus puissant. Ou peut-être que Théo faisait fausse route, il pouvait aussi s’agir du début d’une apparition, et le brouillard ne serait pas magique en lui-même, d’où le fait qu’il n’aurait pas disparu. En d’autres termes, le brouillard n’est le résultat que d’un enchantement précédent. Il fallait commencer par là, une seconde formule serait plus simple. Théo devait juste se souvenir comment on disait brume en latin.

- Caligo Evanesco !

Les cours de latin à l’époque où il était dans un primaire Moldu lui servait plutôt bien dans ce monde. Le sortilège de Disparition associé au bon bout fit tout de suite son effet. Partiellement. La magie était tout aussi inquiétant que puissante. Théo ne parvint à faire disparaître seulement une partie du brouillard. Il se retrouvait dans un cercle de clarté, alors que le brouillard l’entouré, jusqu’au-dessus de sa tête. Il aurait pu continuer à le faire disparaître afin de trouver une sortie potentielle, mais quelque chose d’autre l’interpela.

Il y avait un homme sur le sol fleuri du jardin. Au moins, Théo se trouvait toujours au même endroit. Mais il ne se posa pas plus de questions. Le brouillard et l’homme était surement en lien, mais il y penserait à un autre moment. Pour l’instant, il devait juste aider cette personne. Il se hâte à sa hauteur, et se pencha pour l’aider à le relever. Il semblait juste être tombé, rien de plus grave. Mais avant de l’assommer de questions, qui était tout en lien avec une inquiétude certaine et naissante, Théo l’aida à s’assoir sur un des beaux bancs en marbres du jardin.

- Tout va bien ? Que s’est-il passé ? Qui êtes-vous ?

La dernière question était plus sous le ton de la méfiance. Le brouillard était encore là, mais moins pesant, en soi. Théo distinguait le visage de l’homme. Il lui était bien plus que familier. Un peu trop même. Il ressemblait à un de ses camarades de Poudlard, il y a longtemps, mais avec des années en plus. Ce n’était donc pas possible. De toute façon, il aurait bientôt des réponses à ses questions.
Revenir en haut Aller en bas
Drew Storm

avatar
Âge RPG : 28 ans
Baguette magique : 28,5 cm - bois de Sorbier - Ecaille de sirène
Nationalité : Canadien
Patronus : Loutre
Type de Sang : Ascendance Moldue
Messages : 139
MessageSujet: Re: Croix du Sud Mar 18 Avr - 4:46


    Ξ Les oiseaux chantaient malgré la brume. Drew comprit alors qu'il n'avait plus rien à craindre. Le brouillard se dissipa. Il ne restait au sol que quelques vagues filets blancs qui rampaient le longs de ses chaussures.Les mains de Drew s'appuyèrent sur un banc. Un jeune homme l'aidait à s'y assoir. L'apothicaire jetait des regards furtifs aux alentours. Pas de silhouette noires à l'horizon. Tout semblait normal ici, même charmant. C'est seulement à ce moment-là que Drew entendit le bruit de la fontaine des jardins. Dans d'autres circonstances, il aurait certainement adoré cet endroit.

    Ξ Le jeune homme remercia poliment Théo, mais il n'arrivait pas à répondre ses questions. Non pas par orgueil, mais parce qu'il y avait bien trop d'informations à digérer à la fois. Tout d'abord ce qu'il s'était passé. Quelle pouvait être la raison de cette apparition de mangemorts ? Puis les dégâts causés à sa boutique, le travail de toute sa vie. Et enfin, comment pourrait-il y retourner, d'ailleurs, où était-il à présent ? Mais toutes ces questions étaient futiles. Quelque chose d'autre perturbait encore plus l'apothicaire. Le visage du jeune garçon qui venait de l'aider, sa voix, ...

    - Impossible ?! ... je... Théo ? Mais ...j'ai ... Ca veut dire que je suis mort ? Tu n'as pas changé ?

    Ξ Drew prit sa tête entre ses mains. Et se releva en répétant dizaines de "non, non, non, non" à tue-tête, à la fois. Et comme il faisait les cents pas bien trop rapidement au bord de la fontaine, il trébucha et sentit sa cheville se tordre. Une douleur perçante se mit à chauffer la base de son pied. Une douleur ...il n'était donc pas mort ?

    - Je .. mais Théo ? Depuis combien de temps tu médites ici ?

    Ξ Incroyable. Les yeux de Drew s'écarquillèrent au fur et à mesure qu'il comprenait la situation. Il leva la tête. Un vieux château complètement vide et en ruine surplombait les jardins. Plus personne ne devait habiter ici depuis des lustres. Tout ça devait être lié, il devait s'agir d'un sort de protection ou d'enchantement quelconque pour que Théo soit là, sans une ride depuis leur jeunesse. En revanche, Drew, lui avait pris une bonne vingtaine d'année ...

    - C'est moi... , Drew. Le jeune blond écartait les mains comme pour serrer Théo dans ses bras. La douleur dans sa cheville se fit ressentir et le retint quelque peu dans son élan.  Il n'avança que d'un pas, hésitant. A la fois pris par la douleur qui passerait certainement vite, et à la fois parce qu'une part de lui ne croyait toujours pas ce qui lui arrivait.

♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠



Dernière édition par Drew Storm le Mer 19 Avr - 3:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Théo D'or Stella

avatar
Âge RPG : 23 ans
Baguette magique : Pommier - Fioliriase
Nationalité : Française
Patronus : Zébrule
Type de Sang : Sang-mêlé
Messages : 489
Citation : Un moment, il ne faut pas le décrire, mais le vivre
MessageSujet: Re: Croix du Sud Mar 18 Avr - 5:27

Finalement la méfiance se transforme en inquiétude. Une inquiétude que Théo faisait tout pour éviter. L’adolescent n’avait pas eu peur depuis longtemps, mais il y avait aussi longtemps qu’il n’avait pas été dans une situation aussi délicate. Il s’en souvenait encore très bien. Le combat entre Basil et Drew. Il y avait signé son dernier acte de violence et de force. Depuis, il avait mis un terme à tout ça, tournant la page sur ces deux jeunes camarades. Il essayait, encore aujourd’hui, de les rayer de sa mémoire, mais il n’y parvenait pas. Alors quand tout ce mystère se produisait autour de lui, il ne pouvait s’empêcher d’y penser encore plus. Au fond de lui, et même s’il ne l’admettait pas encore, il savait que c’était lié.

Comment l’homme pouvait-il connaître son prénom ? Théo venait d’arriver en France et ne connaissait personne. Mais l’homme venait de lui parler en anglais. Même en mettant l’Angleterre derrière lui, elle le rattraper de plein fouet. Il ne pourrait donc jamais mettre un point final à toutes ces histoires ? Il avait encore et toujours l’impression qu’on venait le chercher ! C’est comme s’il devait répondre à son destin, de ses actes. Pourtant, il avait l’impression d’avoir payé sa dette.

Cela n’expliquait pas pourquoi le blond connaissait son prénom. Malgré lui, Théo était populaire à travers Poudlard. Pas réellement pour ses réussites, mais plutôt par ses frasques. Que nenni, il devait accepter de vivre avec. Au moins, dans soixante-dix ans, quand il serait encore vivant, il n’y aurait plus personne pour se rappeler de lui. De plus, l’homme ne devait pas le connaître tant que ça. Malgré son discours confus, il ne pouvait pas penser être mort. S’il connaissait vraiment Théo, il devrait savoir qu’il ne le rencontrerait pas dans l’après-monde, ce dernier étant immortel.

Théo reste muet. Il serre la main sur sa baguette, au point de sentir le bois de pommier lui rentrer dans la paume. Il laisse l’homme réfléchir, ou faire semblant. Il ne le quitte pas des yeux. Il ne remarque même pas que le brouillard disparaît, laissant apparaître sa nouvelle école totalement délabrée, comme s’il avait appartenu à un très ancien passé. Pourtant, il suit le regard de l’inconnu qui lui semble de plus en plus familier. Son regard se pose sur la bâtisse abimée. Son sang ne fait qu’un tour, et se lève d’un bond, ne répondant pas à la nouvelle question absurde.

Finalement, aux derniers mots, à l’appellation de ce prénom, si sacré pour lui, son corps réagit à sa place. Personne ne peut prononcer ce nom en sa présence, et encore moins se prétendre être lui. Son poignet se raidit et se dresse de la manière la plus parallèle au sol. Son geste est parfait, il n’y a aucun tremblement. La méfiance le raidit et le rend prêt au combat. Il repousse le faux Drew du geste menaçant de sa baguette. Malgré son jeune âge, l’ancien Gryffondor sait se défendre parfaitement.

- Recule, si tu tiens encore à la vie ! Comment oses-tu te tenir devant moi en te faisant passer pour un autre ?

Il devait totalement avoir raté son Polynectar. Soudain, Théo comprit immédiatement. Un imposteur. Ce mec avait voulu prendre l’apparence de Drew pour gagner la confiance du brun. En effet, il suffisait d’installer un climat peu confiant pour que la simple image rassurante d’un visage connu le mette à nouveau en confiance. Mais il avait raté son entreprise. La vieille dame l’avait prévenu ; si les gens apprenaient pour son immortalité, ils en voudraient à son sang, seul moyen de transmettre son don. Théo n’imaginait pas une seconde qu’ils avaient pu voyager dans le temps, l’hypothèse peu probable n’était pas envisagée.

- Je ne me laisserai pas faire. Tu n’auras pas mon sang, révèle ta supercherie, ton imposture. Et rends-moi ma nouvelle école. Je n’accepterai que personne vienne gâcher ma nouvelle vie !

La colère prenait le pas. La baguette de pommier vibrait dans sa main restait bien rigide. Le sortilège pouvait fuser à tout moment. Une chose est certaine, pour Théo, il avait face à lui un puissant sorcier. Détruire une école, créer un brouillard si pesant, l’homme était déterminé pour obtenir son don. Mais la colère le rendrait puissant. Théo s’était fait la promesse que son passé ne le rattrapera plus. Ni son Cracmol de père, ni sa folle de mère, ni ses anciens amis, ses anciens camarades de Poudlard. Il faisait partie d’un passé sombre, qu’il avait tiré vers le bas. Il était prêt à tout pour cela.
Revenir en haut Aller en bas
Drew Storm

avatar
Âge RPG : 28 ans
Baguette magique : 28,5 cm - bois de Sorbier - Ecaille de sirène
Nationalité : Canadien
Patronus : Loutre
Type de Sang : Ascendance Moldue
Messages : 139
MessageSujet: Re: Croix du Sud Mer 19 Avr - 0:45


    Ξ Il y a des journées où tout va bien, où le soleil est radieux, où tout semble couler de source, où la terre et le destin sont en harmonie même avec votre vie. Et puis, il y a des jours où votre boutique est fracassée par 3 mangemorts, où vous transplanner ensuite à 3000 lieux de chez vous pour qu'on vous soupçonne ensuite d'être un imposteur, tout en vous menaçant d'un coup de baguette magique. Disons qu'aujourd'hui, pour Drew, c'était plutôt la deuxième option.

    - Eh ... je... Théo, écoute .... Je peux comprendre que tout ceci soit difficile à digérer, moi-même je ne suis pas certain de tout saisir, mais je t'a...je t'assures que c'est bien moi. Drew avait du mal à trouver les mots. La situation était plus que périlleuse. Si le jeune homme en face de lui était bien Théo (ce qui n'était pas totalement sûr), Drew restait tout de même à deux doigts d'y passer, tout ça sur un malentendu.

    - Okay, jeune homme, je suis pratiquement cracmol. Donc, je te promets que tu ne risques rien. On se détend. Regarde, je ne bouge pas, et je pose ma baguette au sol.

    Ξ Drew s'exécuta. Il espérait que sa sincérité transparaisse au point de rassurer rapidement le jeune garçon. Puis, sur un ton calme et posé, Drew révéla quelques souvenirs que lui seul pouvait connaître, afin de rassurer Théo sur son identité.
    Il décrivait d'abord leur dortoir et leur cachette de bierraubeurre. Puis, il cita quelques esquisses et dessins qu'il avait offert à Théo. Soudain, l'apothicaire se souvenait d'une retenue dans les serres et un souci d'échelle, de vertige et de plantes carnivores. Mais tout ceci restait vague et flou... Et n'importe qui d'autres vivant dans le château à cette époque-là, aurait pu raconter les mêmes choses. Alors Drew ajouta:

    - Regarde Théo... Ma baguette. Tu m'a côtoyé assez pour connaître ma baguette. Il frappa du pied dans celle-ci qui vint rouler jusque devant Théo.

    - Je reste ici, près de la fontaine, complétement désarmé. Observe-là et tu sauras que je ce que je dis est vrai. Et si tu connais le sort Prior Incanto, tu verras que le dernier sort que cette baguette à lancé est le protego que j'ai formé dans les grands escaliers de Poudlard pour te protéger des chutes de pierres... au temps où je ... où j'ai sombré dans la magie noire.

    Ξ Théo avait toutes les raisons du monde de rester méfiant. Et quelque chose d'anormal dans l'air n'inspirait guère confiance. Drew lui-même n'était pas certain que tout ceci sois bien réel. Le château en ruine qui surplombait les jardins donnait des frissons dans le dos. On aurait dit une ancienne école d'ailleurs. Pourtant, Drew ne reconnaissait en rien ni les jardins, ni le château de Poudlard.

    Ξ Ce que Drew ignorait aussi, ce que seul un élan de survie comme il avait vécu quelques minutes auparavant dans sa boutique face aux mangemorts, lui avait permis de réveiller pour un moment seulement, la partie sorcier qui dormait en lui. Il avait transplanner in-extremis par sursaut de survie. Mais alors comment avait-il fait pour transplanner dans un lieu que lui-même ne reconnaissait pas ? Lui, le semi-cracmol aurait commis un exploit qu'aucun autre sorcier ne serait parvenu à réaliser ? En réalité, la vérité était tout autre. Sous l'effet de l'adrénaline, il n'avait pas visualiser un lieu d'atterrissage, mais une personne vers qui se sauver. Une personne à qui il pensait bien plus souvent qu'il ne l'aurait imaginé. Et cette personne, c'était Théo. Le jeune immortel.  

♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠

Revenir en haut Aller en bas
Théo D'or Stella

avatar
Âge RPG : 23 ans
Baguette magique : Pommier - Fioliriase
Nationalité : Française
Patronus : Zébrule
Type de Sang : Sang-mêlé
Messages : 489
Citation : Un moment, il ne faut pas le décrire, mais le vivre
MessageSujet: Re: Croix du Sud Mer 19 Avr - 4:09

Théo restait encore et toujours méfiant. Il n’avait absolument aucune raison de faire confiance à l’homme en face de lui. L’ancien Gryffondor en avait vu beaucoup par le passé pour savoir qu’il faut faire attention aux apparences. Pourtant, l’imposteur se défendait d’être bel et bien Drew. Et il y avait un moyen simple, vieux comme le monde pour affirmer être bien celui qu’on prétend. Il suffisait de donner une information que seul le vrai puisse connaître. Un peu comme à l’époque sombre de Voldemort où le trafic de Polynectar était très présent. Une simple phrase, entendu par deux pairs suffi à lever le voile.

Le Drew en face de Théo excellait dans cet art. Déjà, quand il lui affirma être presque Cracmol, Théo se détendu. En effet, dans les derniers instants où le brun avait fréquenté son ancien ami, celui-ci avait perdu pratiquement tous ses pouvoirs. Cette information aurait pu simplement suffire. Mais Théo laissa le grand blond s’exprimer, encore et encore. Les informations, les anecdotes, et à ce niveau les souvenirs s’enchainaient. Le dortoir, Timoté, les cours, la fameuse retenue, les frasques dans la cuisine… Tout était là, des souvenirs communs, au plus privé entre les deux adolescents de l’époque. C’était troublant, mais il ne pouvait que le croire, Drew était en face de lui.

Théo baissa sa baguette et attrapa celle de Drew. En effet, c’était bien la sienne, une ultime preuve. Il sentit une larme glisser le long de sa joue. Théo ignorait que pour le Drew en face de lui, tout cela s’était passé il y a une décennie, mais pour Théo, cela se comptait en mois. Il ne voulait pas encore l’admettre, mais il n’avait pas fait le deuil de cet amitié si extraordinaire.

- Pas la peine. Je te crois… Comment puis-je faire autrement après tout ce que tu viens de me dire ? Je me souviens tellement bien de ce jour. Je regrette, Basil, la malédiction, levée, mon départ de Poudlard. Mais tu es venu me retrouver…

Théo retourne la baguette en sorbier et la rend à son propriétaire qui ne l’utilise plus vraiment. L’idée que l’école soit en lambeaux de l’interpelle plus. Il s’arrête plutôt sur le détail que Drew a pris de la bouteille en l’espace de quelques mois. Dans un monde où existe le Polynectar, les Potions de Vieillissements font aussi parties du décor. Mais pourquoi en avoir bu une ? Ou trouver une astuce pour paraître dix ans plus âgé ? Sans cette information, Théo ne pouvait être encore rassuré, prêt à tout lâcher, émotions en premier. Pourtant, s’il s’écoutait intimement, il aurait déjà fondu dans les bras de son ancien ami, de douleur, de chagrin, et d’amour.

- Je veux bien admettre que tu sois Drew. Mais pourquoi tu sembles avoir dix piges de plus que moi ? Et pourquoi t’es venu ?

Soudain, le brouillard et l’école lui revint en tête. Quelque part dans son esprit, Théo avait compris que Drew n’était pas responsable de ça. Pourtant, il essayait encore de trouver une raison plus rationnelle, plus facile à comprendre. Ce que les deux garçons ignoraient c’est que durant l’attaque des Mangemorts, Drew avait transplané dans l’espace mais aussi dans le temps. Les garçons avaient saccagé le dortoir, fut une époque, suite à une violente dispute. La réconciliation s’était faite sous un lien d’amitié magique, signé par les larmes, qui les liait à tout jamais, tel un charme protecteur. Durant l’attaque, Drew était allé chercher Théo dans son époque, parce que la magie ne dépendait pas seulement de sa baguette, ou de lui. D’ailleurs, le lien magique se mit à scintiller sur le poignet de Théo, et il entrait en résonnance avec celui de Drew. Pour l’ancien Gryffondor, c’était la confirmation qui lui fallait. Désormais, il fallait trouver les réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Drew Storm

avatar
Âge RPG : 28 ans
Baguette magique : 28,5 cm - bois de Sorbier - Ecaille de sirène
Nationalité : Canadien
Patronus : Loutre
Type de Sang : Ascendance Moldue
Messages : 139
MessageSujet: Re: Croix du Sud Jeu 20 Avr - 4:58

    - Je n'ai vraiment aucune idée de ce qu'il se passe, Théo. Mais la vraie question est plutôt, pourquoi toi tu n'as pas changé, car il s'est vraiment écoulé 20 ans depuis ma sortie de Poudlard...Et j'ai même eu le temps de monter une petite boutique à Londres !

    Ξ Sur ses dernières paroles, Drew était à la fois fier et attristé. Cette petite boutique, il en parlait depuis qu'il était tout jeune et il était drôlement fier d'annoncer à Théo qu'il avait réussit à mettre en place ce projet. Mais entretemps, sa boutique avait été saccagé et peut-être bien qu'il ne retrouvait jamais le chemin de Londres.

    Ξ Drew s'approcha et reprit sa baguette que lui tendait Théo. Ce dernier avait toujours le même regard à la fois fort et triste. Mais son attitude avait changé. Sa façon de se tenir, par exemple. Drew devina que Théo avait du vivre encore bien des épreuves.
    Puis, l'apothicaire jeta un oeil à son poignet. La trace du lien d'amitié brillait et la chaleur de l'enchantement rassura Drew. Leur amitié existait toujours. Malgré les derniers orages qu'ils avaient traversés.

    Ξ Parce que Théo et Drew, c'était une amitié aussi belle que complexe. Leurs derniers moments ensemble n'avaient pas été leur plus beaux et ces mauvais souvenirs que Drew avait mis si longtemps à enfuir loin dans sa mémoire, lui revinrent.

    - Tu sais Théo, je suis vraiment désolé pour tout ce qu'il s'est passé...Mais tu as toujours si bien veillé sur moi. Maintenant, du haut de mon grand âge, c'est mon tour. Je suis peut-être pas très utile avec ma baguette magique, mais je te promets qu'auprès de moi, rien ni personne ne pourra te faire de mal.

    Ξ Le semi-cracmol serait prêt à tout pour protéger son ami retrouvé. Et il espérait que Théo en ait conscient. Désormais, Drew ferait s'effacer la peur et la tristesse du regard de Théo pour le retrouver aussi vaillant et fort qu'à l'époque de leur soirées-bierraubeurres.

    - Et si on allait jeter un oeil à ce château ? Peut-être qu'on découvrira de quoi s'échapper d'ici, hein ?

♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠

Revenir en haut Aller en bas
Théo D'or Stella

avatar
Âge RPG : 23 ans
Baguette magique : Pommier - Fioliriase
Nationalité : Française
Patronus : Zébrule
Type de Sang : Sang-mêlé
Messages : 489
Citation : Un moment, il ne faut pas le décrire, mais le vivre
MessageSujet: Re: Croix du Sud Jeu 20 Avr - 7:09

Ted n’en croyait pas ses oreilles. Il n’y avait donc aucune potion de vieillissement dans l’équation. Surement une histoire de voyage de temps. Cela ne lui semblait pas improbable. Après tout, il vivait dans un monde magique. Il avait entendu parler d’un objet qui s’appelait un Retourneur de Temps. Du coup, il imaginait bien son ami avoir fait un bond dans le passé. Ou Théo avait fait un bond dans le futur… La problématique pouvait aussi se trouver là, vu que l’école Dantremont avait pris aussi un coup de vieux. Ou alors il s’était rejoint à la moitié du chemin.

- Drew, il y a encore quinze minutes de ça, j’étais dans ce jardin, dans mon époque. Pour ma part, je n’ai pas vécu vingt d’ans depuis ma sortie de Poudlard, c’était seulement l’an dernier. Et tu sais pourquoi j’en suis parti.

La dernière fois que Drew et Théo se sont vu, ils étaient en froid. Théo était à la fin de sa troisième année. Il avait jeté une malédiction à Drew et à son ancien petit-ami, Basil. Ces deux derniers s’étaient battus et avait saccagé le château. Se sentant trahi, Théo avait quitté le château dans la foulée. Cependant, il était revenu à Poudlard l’année suivante, mais Drew avait filé il ne sait où. Basil lui avait appris que la bataille avait eu lieu car Drew était sous l’emprise d’un objet maléfique. Du coup, le Gryffondor avait levé la malédiction, et était reparti à Dantremont au début de sa cinquième et actuelle année.

Il n’en voulait plus à Drew. Enfin, s’il avait face à lui le Drew de 16 ans, il lui en voudrait peut-être encore. Mais en ayant un homme d’une trentaine face à lui, il se disait que cela devait faire partie d’un très lointain passé. Pourtant, c’était encore frais pour Théo. Et quelque part, Drew devait en être encore marqué. Il était presque Cracmol, et sa vie dépendait ça. D’une certaine manière, sa vie a commencé de cette façon…

- Je ne sais pas trop quoi te dire, Drew. Je me suis toujours dit que si je t’avais à nouveau face à moi, je ne pourrais pas te parler. Je ne t’en veux plus, mais je ne voulais plus me mélanger à mon passé à Poudlard. Pourtant, te voir face à moi et de me dire que tant d’années sont passées, ce lien magique, nos souvenirs, je me dis que ça ne valait pas le coup… cette fin à la con quoi.

Théo baisse la tête. Il avait un peu honte tout compte fait. Face à un adulte, ces histoires devaient bien paraître ridicule, insignifiante. Pourtant elle lui avait fait du mal, et encore aujourd’hui. Mais ce sont de vieilles histoires pour l’un, et des cicatrices récentes pour l’autre. Mais quand Théo observait le fossé creusait, ça lui faisait beaucoup de peine. S’il comprenait bien, le Drew du futur n’avait pas non recroisé Théo durant toutes ces années. En somme, il était passé à côté d’une belle amitié, et c’était dommage d’en être arrivé là. Théo n’avait pas pensé à tout cela tellement il lui en voulait, et cette situation le confrontait à une réalité. Peut être que tout cela se passait pour rattraper ce temps perdu.

- C’est une école, Drew. Mon école, Dantremont. Nous sommes en France. En revanche, on dirait que ce satané brouillard l’a réduit en lambeaux. Et aussi vidé de ses élèves. Peut-être n’es pas tu venu dans le passé, mais que tu es venu me chercher pour me ramener dans ton présent.

Théo soulevait une hypothèse que Drew n’avait surement pas envisagé. Il était temps que le blond lui relève comment il avait atterri ici. C’est en tout cas ce que Théo attendait de lui. En retournant le problème, ils trouveront surement la réponse. Mais s’ils étaient vraiment dans le présent de Drew, cela risquait d’être bien plus dangereux que le présent de Théo, et ce dernier l’ignorait encore.
Revenir en haut Aller en bas
Drew Storm

avatar
Âge RPG : 28 ans
Baguette magique : 28,5 cm - bois de Sorbier - Ecaille de sirène
Nationalité : Canadien
Patronus : Loutre
Type de Sang : Ascendance Moldue
Messages : 139
MessageSujet: Re: Croix du Sud Ven 21 Avr - 9:13

    - Je suis vraiment navré pour toi. Mais je ne sais pas pourquoi ton présent et ton nouveau départ à été saccagé de la sorte. Et pour ce qui est du passé, et bien, laisse-moi te dire qu'on arrive jamais à s'en débarrasser vraiment. Le passé de chacun existe toujours, là, au fond de nous. Il fait de nous ce que nous sommes, et on ne peut jamais vraiment s'en défaire complètement... La pire des malédictions pour moi, serait d'être immortel. Tu es obligé de vivre encore, et encore et d'amasser des souvenirs. Tu vois les gens autour de toi mourrir et mourrir encore quand toi, tu survis aux affres du temps... Oui, ce serait vraiment terrible comme mauvais sort... Mais bon, enfin, on est là, bien vivants et on va certainement retrouvés notre présent.

    Ξ Drew n'avait aucune idée de l'impact que pourrait avoir ses théories sur Théo. Il parlait juste tout haut, en espérant rassurer le jeune garçon. De toute manière, ils arriveraient à s'en sortir, Drew en était certain.

    - En France ? Bah ça alors ... Si j'avais su. Ca ne m'étonne pas de toi, ce choix d'école ! Et dans leur programme scolaire, il y a des cours de cuisine magique ? J'espère pour toi que ça n'est pas pleins de vélanes. Je ne supporterais pas leur jérémiades à longueur de journée, moi, si j'étais toi.

    Ξ Une note d'humour. Entre la tristesse, les regrets, l'amitié, la peur et les troubles du temps, c'était le moment de se ressaisir avec un peu d'humour.
    L'homme sourit doucement. Cette note d'humour signifiait aussi qu'il reprenait du poil de la bête. Pas question de se laisser tétaniser par ce qui leur arrivait. Drew s'approcha de Théo et d'un geste de main lui proposa de l'accompagner vers les ruines du château. Ils n'arriveraient à rien s'ils continuaient à deviser près de la fontaine. Dans le château, ils trouveraient certainement un moyen de rentrer chez eux.

    Ξ Les deux garçons quittèrent doucement les jardins. Drew n'avait pas d'autres choix que de suivre Théo, il se trouvait en terrain inconnu. Il observait ci-et-là pour s'imaginer à quoi pouvait bien ressembler l'école. Tandis que Théo regardait ci-et-là pour se rendre compte des dégâts. Drew fut touché de voir Théo aussi dépité, esseulé de voir son monde anéanti ainsi. Comme pour lui répondre sans qu'il ne parle, Drew ajouta:

    - Tout ceci n'est certainement pas réel, Théo. On trouvera un moyen de te renvoyer dans ton époque, ne t'en fais pas.

    Ξ Plus ils avancèrent, et plus les ruines sans défense donnaient plutôt l'impression d'être un énorme château sinistre. Les griffons passèrent ensuite devant un vieux platane. Un corbeau vint se poser sur l'une des branches. C'était le premier être vivant qu'ils croisaient depuis la brume. Son croassement ajoutait quelque chose de lugubre à la situation. Il croassait deux fois seulement et le son était étouffé. En effet, la créature, ne pouvait ouvrir son bec complètement, car elle tenait dans sa gueule une énorme chevalière en argent montée d'une pierre précieuse bleue azur.

♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠

Revenir en haut Aller en bas
Théo D'or Stella

avatar
Âge RPG : 23 ans
Baguette magique : Pommier - Fioliriase
Nationalité : Française
Patronus : Zébrule
Type de Sang : Sang-mêlé
Messages : 489
Citation : Un moment, il ne faut pas le décrire, mais le vivre
MessageSujet: Re: Croix du Sud Ven 21 Avr - 23:38

Théo ignorait si Drew lui disait ça pour le consoler, pour le pardonner. Finalement, la malédiction que leur avait jeté Théo à l’époque n’était rien contre le fléau de son immortalité. Certes, le français vivrait éternellement, mais à quel prix ? Bien évidemment, Drew n’avait pas besoin de lui dire qu’il verrait mourir ses amis autour lui tout au long de sa vie. Il le savait, bien trop. Dans le fond, et Théo en était pratiquement persuadé aujourd’hui, en revoyant Drew, il n’a jamais été en colère contre le blond. Il avait, et a encore peur de son don fabuleux. Il portait trop d’amour à Drew et Basil pour admettre de les perdre un jour, et il a préféré les quitter en y choisissant la manière, et le premier prétexte à justifier tirer un trait sur eux. Ceci expliquerait aussi pourquoi Théo a encore du mal à tisser des liens aujourd’hui, par peur de perdre ceux qu’il aime.

- Drew… Dans ton futur, enfin je veux dire, dans ton époque, euh… Est-ce que nous nous sommes revus ? Ou est-ce la première fois que tu me revois depuis ce jour où je vous ai quitté avec Basil ?

Théo connaissait la malheureuse réponse. Il avait donc réussi à vivre sans ses amis. Enfin, après tout il ne savait pas ce qu’il était devenu. Au final, c’était mieux comme ça. Drew ne pourrait pas lui dire ce qu’il a fait ou ne pas fait. Connaître son futur, c’est dangereux en soit, alors pour un immortel, ça pourrait être bien pire. Mais cela le rendait surtout triste ; Théo a été tellement violent qu’il a réussi à tirer un trait sur son meilleur ami d’un coup de tête. Après un acte aussi virulent, il n’a jamais dû se faire aucun ami, s’il est capable de mettre un terme à ce qu’il aime le plus. Finalement, il ressemble à sa mère, tueuse de son défunt père. Il ignorait l’origine de l’apparition de Drew à lui, mais on lui donnait peut-être une seconde chance avant de tout gâcher, de se gâcher.

Théo n’avait pas grand-chose à répondre à Drew. D’une certaine manière, il ne savait pas trop quoi dire. Certes, il avait tiré un trait sur Poudlard, mais il ne s’était pas réellement accommodé à Dantremont, à ses murs, aux cours, et aux élèves. Il était devenu un vrai solitaire. Même sa passion pour la cuisine lui avait un goût amer. Théo s’était maudit plus que les autres. Pourtant, voir Dantremont dans cet état lui mettait au coup au moral. Cela lui rappelait la destruction d’une aile du château par Drew et Basil. Il était parti suite à ça. Théo avait l’impression qu’il ne pourra jamais être chez lui nulle part.

- Tu as surement raison. De toute façon, je m’en moque. Si tu es là, ce n’est pas pour rien. Quelque part, je ne suis pas fait pour être ici. Autant te rejoindre dans ton époque.

Théo laisse flotter un blanc. Si c’était possible, il choisirait cet option. De toute façon, vu qu’il est immortel, il s’arrêterait de vieillir à un moment donné. Alors faire un bond de vingt ans ne lui gênait pas plus que ça. Malgré son inquiétude, la présence de Drew n’était pas une coïncidence. Théo ne croit pas au hasard, et le destin lui envoyait un signe. On essayait surement de le sauver, et Théo en avait plus que besoin. En revanche, il ignorait si Drew avait besoin de son aide. Mais il serait prêt à tout pour lui rendre sa magie, par exemple.

Théo n’aimait pas les corbeaux. Pour lui, ces carnassiers étaient symboles de mort. Les cadavres sont leur repas quotidien. Cela n’augurait rien de bon. De plus, la bague qui tenait dans le bec ne lui faisait que confirmer que cet hypothèse. L’apprenti cuisinier n’était pas prêt à voir la dépouille d’un mort, dépouillé par des oiseaux. Pourtant, l’ancien Gryffondor faisait honneur à sa maison et allait encore faire preuve de courage.

- Accio bague !

Théo avait sorti sa baguette avant que l’oiseau ne s’en aperçoive. La chevalière s’arracha de son bec et atterri dans la main de Théo. C’était à la limite de l’inconscience, le bijou aurait pu être ensorcelé. Le corbeau n’apprécia le vol de son précieux trésor et fondit sur les deux Lions. D’un gout de baguette, Théo repoussa l’oiseau à l’aide de gerbes rouges. Il ne voulait surement pas se frotter à des sorciers. Quelque part, Théo se dit que ceci était quand même réel, un corbeau, un mort quelque part hypothétiquement, une bague. Réel mais dans un autre espace-temps, une autre dimension. Cela restait dangereux.

- L’objet est magique. Pas la bague, mais la pierre, je le sens, je le ressens.

Théo était plutôt bon pour sentir la magie. Après tout, il a vécu avec des Moldus pendant dix ans. Du coup, quand de la magie apparaît, il le sent. C’est comme s’il y avait deux odeurs distinctes. Du coup, le brun prit la bague par l’anneau et observa la pierre. Elle n’était pas magique en soi, mais ce qui lui donnait sa couleur bien particulière était le liquide qu’elle contenait. Il y avait quelque chose dedans et de bien gardé. Théo tapa avec son ongle sur la pierre. Le bruit fut fin mais singulier, c’était du diamant. Il tendit la relique à son ami.

- Tu m’as dit que tu étais apothicaire, non ? Il y a un liquide là-dedans, regarde. Il y a de la vitalité autour de nous, Drew. C’est bizarre, ici, rien à voir avec mon école en fait, juste les décors, mais c’est réel, je peux te l’affirmer.
Revenir en haut Aller en bas
Zéphyra

avatar
Âge RPG : 1007 ans
Baguette magique : ζ
Nationalité : ϖ
Type de Sang : Inconnu
Messages : 5
MessageSujet: Re: Croix du Sud Sam 22 Avr - 1:29

    Ils venaient de trouver sa bague. Elle jubilait. Tout se mettait parfaitement en place. Désormais, elle serait encore plus puissante et encore plus jeune ! Et elle serait accueillie comme une reine au panthéon des Oracles. Zéphyra esquissa un sourrire, déformant son visage qui n'avait désormais plus rien d'angélique.

    Elle traversa le hall du château en ruine et enjamba de nombreux corps. Certains se mouvaient quelques peu, mais plus pour très longtemps, une fois qu'elle aurait aspiré d'eux toute magie et toute vie. Pendant ce temps, elle, devenait de plus en plus puissante et rajeunissait. Du moins, en apparence, car cette Oracle avait près de 1007 ans.

    A travers les restes d'une vieille meurtrière du château, elle observa les garçons se diriger vers elle. A présent, ils possédaient la chevalière et serait donc complètement affaiblis lorsqu'elle jetterait son regard dans le leur. Alors certes, ces 2 nouvelles victimes n'apporteraient pas grand chose en terme de magie et de jeunesse à toute la puissance qu'elle possédait déjà. Surtout le semi-cracmol. Quoiqu'elle le trouvait tout de même à son goût. Elle pourrait certainement lui trouver une utilité à ce jeune blond. Mais des deux, c'était Théo qui l'intéressait le plus. Il ressortait de ce gamin une vitalité qu'elle n'avait jamais sentie chez personne d'autre, et elle se ferait un plaisir d'aspirer toute sa vie. Il devait vraiment être spécial ce gamin.

    Zéphyra se retourna et ordonna aux morts à ces pieds de se relever. Les cadavres des anciens élèves et professeurs de Dantremont se relevèrent les un après les autres, leurs orbites complètement vides. Ils n'étaient plus que l'ombre d'eux-même et pourtant, on en reconnaissant certains. L'odeur de putréfaction qui envahissait les lieux n'avait rien d'agréable, même pour Zéphyra. Mais c'était le prix à payer pour la jeunesse éternelle et la toute puissance magique.
Revenir en haut Aller en bas
Drew Storm

avatar
Âge RPG : 28 ans
Baguette magique : 28,5 cm - bois de Sorbier - Ecaille de sirène
Nationalité : Canadien
Patronus : Loutre
Type de Sang : Ascendance Moldue
Messages : 139
MessageSujet: Re: Croix du Sud Sam 22 Avr - 1:54

    Ξ Théo lui avait demandé si dans le monde de Drew, les deux griffons s'étaient revus. Et, du regard les deux garçons s'étaient compris. La réponse était non. Mais le fait que leur lien d'amitié existait toujours, avait rassuré tout même Drew. Il avait toujours pensé que ce lien aurait disparu aussi avec la perte de ses pouvoirs. Visiblement, ça n'était pas le cas. Et c'était une bonne chose.

    Ξ Les deux garçons grimpèrent à présent le petit vallon qui donnait directement sur la porte d'entrée et le hall du château. Drew s'étonna de sa facilitée à grimper la butte. Il n'avait jamais vraiment entretenu sa forme physique, mais on dirait bien que toutes les marches effrénées durant lesquelles il récolte des ingrédients frais pour ses potions, lui ont fait le plus grand bien !Soudain, l'apothicaire vit une silhouette s'éloigner d'une des meurtrières du château.

    - Regarde Théo ! Je crois avoir vu quelqu'un. On est pas les seuls à être perdus dans cette dimension !

    Ξ Drew accéléra le pas. Il y avait de l'espoir. Evidemment, ils s'en sortiraient. Le cauchemar était en train de prendre fin, pensa-t'il. Les mangemorts étaient désormais un lointain mauvais souvenirs. Même sans magie, l'optimisme du jeune blond, restait sa plus grande force.

    Ξ Car il faut bien le dire, la vie de Cracmol, enfin semi-cracmol, n'est pas simple dans un monde de sorcier. Certains considéraient Drew comme un moldu. Et dans le monde de ces derniers, il était souvent injurié d'extra-terrestre. Finalement, il restait un étranger où qu'il aille.

    Ξ Théo tendit la chevalière à Drew. La pierre précieuse contenait en effet un liquide particulier. Drew basculait l'anneau de gauche à droite tout en observant le liquide emprisonné dans la pierre.

    - C'est vraiment bizarre... Je n'ai jamais vu un liquide aussi épais briller autant. Si je ne m'y connaissais pas, j'oserais dire qu'il s'agit du sang d'Oracle, mais c'est plutôt dans les contes de fées, ça.

    Ξ A présent, les deux garçons s'approchaient de la porte d'entrée. Drew avança le premier et posa sa main sur ce qui restait de la poignée. La porte s'ouvrit dans un râle particulier. On aurait d'ailleurs dit que le bruit ne venait pas de la porte en tant que telle, tant ce râle semblait venir d'outre-tombe.

    - Hé-ho, y a quelqu'un ?

♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠



Dernière édition par Drew Storm le Ven 5 Mai - 21:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Théo D'or Stella

avatar
Âge RPG : 23 ans
Baguette magique : Pommier - Fioliriase
Nationalité : Française
Patronus : Zébrule
Type de Sang : Sang-mêlé
Messages : 489
Citation : Un moment, il ne faut pas le décrire, mais le vivre
MessageSujet: Re: Croix du Sud Dim 23 Avr - 3:48

Drew prétendait toujours être dans une autre dimension. Théo voulait croire à cette théorie. Certes, rien ne ressemblait à ce que le jeune français avait connu de Dantremont. Pourtant, tout était pareil. On aurait juste dit que tout est figé dans le temps, que les saisons s’étaient tuent en même que la vie en avait quitté ces lieux. Les deux garçons devaient surement se retrouver coincé entre deux instants. Deux instants bien distincts, mais où la temporalité de chacun en avait créé une brèche dans laquelle ils s’étaient engouffrés.

Drew examina la bague. Il prétendait qu’il y avait du sang d’Oracle en son sein. L’immortel ignorait totalement ce que pouvait être un Oracle. Pour lui, de ces vagues souvenirs, tout ce qui rapportait à ce terme, se rapportait à la lecture de l’avenir. Il avait du mal à imaginer que quelqu’un puisse porter le fardeau de la voyance. La divination lui avait toujours parue être une discipline beaucoup trop nébuleuse pour être véridique, même par la magie.

- Je n’ai rien vu Drew... Il ne faudrait pas que ton imagination te joue des tours. Quant à cette bague, je ne garderai pas. Après tout, si un corbeau l’avait, c’est qu’il a dû la récupérer sur un cadavre.

Théo laissa le soin à son ami de choisir. Il lui laissa le bijou. Il ne comptait plus vraiment y toucher. De nature méfiante, il ne voulait pas garder un objet magique, on ne sait jamais les effets qu’ils peuvent avoir. L’histoire de la magie en a souvent fait preuve. En revanche, l’expertise et l’âge de l’apothicaire apportait une sagesse certaine qui lui disait peut-être de garder la relique, indice pour sortir de cet endroit.

Puis les deux garçons poussèrent la porte du château. Une odeur nauséabonde accompagnait le bruit horrible de la porte. Avec effroi, Théo comprit de suite la vérité. Celle qui cherchait depuis l’arrivée de son vieil ami. Il savait enfin dans quelle époque il se trouvait. Mais à quel prix ? La solution lui apportait encore un lourd fardeau de culpabilité. Des corps morts animés se dirigeaient vers les deux Gryffondor. Théo reconnut plus les tenues que les visages, mais il ne se trompait pas. Ces gens morts étaient ses professeurs et ses camarades de Dantremont. Pourquoi avait-il été lui épargné ? Le pourchassait-on ? Ne serait-il jamais libéré ? Drew avait raison, l’immortalité était bien la pire des malédictions.

- Ce sont des Inferis, Drew ! Des putains d’Inferis ! Et pas n’importe lesquels, je les ai tous connus, ils étaient avec moi, à Dantremont…

Mais il n’avait déjà plus le temps de parler. Les Inferis se dirigeaient vers les deux garçons. Théo n’en avait jamais vu, mais avait lu beaucoup de chose sur eux. Leur seule crainte était le feu. Mais ils étaient bien trop nombreux pour que l’adolescent y fasse quoi ce soit. De plus, Drew était encore Cracmol, et il ne pouvait pas réellement compter. Sans réel espoir, le jeune brun avait quand même sorti sa baguette d’où il faisait sortir une flamme pour éloigner et gagner du temps.

- J’ai peut-être une idée. Tu me fais confiance ?

Théo prit Drew par la taille. Depuis combien de temps n’y avait-il eu pas de contact entre ces deux-là. Théo s’en souvenait avait une extrême précision. Dans la salle de bain des préfets, à Poudlard. Drew était déjà sous l’emprise du bracelet maudit. Mais le blond s’en souvenait-il ? Etait-ce vraiment important à ce moment précis ? Suite à cela, il y avait une la bagarre, puis le festival, le départ de Théo, et la suite, tout le monde la connait. Mais Théo tenait à ces souvenirs. C’est ce qui lui donnait la force, et peut-être l’espoir de s’en sortir aujourd’hui. Il avait perdu Drew une fois, et ça n’arrivera pas une seconde fois. Il était prêt à donner sa vie pour le sauver, aussi impossible soit-il.

- Incarcerem ! Brackium Emendo ! Carpe Retractum !

Théo D’or Stella n’a jamais un excellent élève. Pourtant, il sait bien jeter ses sortilèges et il assez ingénieux pour obtenir ce qu’il veut. Il se servit du premier sortilège pour accrocher une corde autour de lui et de son ami. Il ne connaissait pas d’autre formule pour ceci, mais il devait faire avec la douleur de la lacération de cet enchantement. En tous les cas, les deux garçons étaient bien saucissonnés l’un à l’autre. L’autre sortilège ramollit le plafond au-dessus de leur tête. Enfin, le dernier créa un lien magique traversa le plafond et s’accrochant à quelque chose, par chance. Ainsi, Théo n’avait plus qu’à rembobiner son sortilège pour se faire transporter vers le plafond. Tout comme le sortilège, les deux Lions traversèrent le plafond en pierre, devenu mou comme du chewing-gum.

- Finite, Finite, Finite Incantatem…

Théo suffoquait. Mine de rien, cela lui avait demandait un effort surhumain, drainant en magie. Les cordes tombèrent, libérant les deux garçons. Pourtant, Théo, encore en haleine, et ayant l’adrénaline au maximum ne voulait plus lâcher son ami. Il avait besoin de sentir un pilier solide et qu’il connaissait pour se sentir en sécurité. De plus dans tout ce malheur, il avait besoin de sentir que la seule chose qu’il aimait encore était auprès de lui. Quant au sol, il solidifiait à nouveau. Mais les deux jeunes hommes savaient pertinemment qu’ils ne pourraient pas rester ici éternellement, l’escapade aux Inferis étaient temporaires.
Revenir en haut Aller en bas
Drew Storm

avatar
Âge RPG : 28 ans
Baguette magique : 28,5 cm - bois de Sorbier - Ecaille de sirène
Nationalité : Canadien
Patronus : Loutre
Type de Sang : Ascendance Moldue
Messages : 139
MessageSujet: Re: Croix du Sud Ven 5 Mai - 21:17


    Ξ Evidemment, Drew avait confiance en Théo. Cela dit, dans ce genre de situation, entouré d’une trentaine d’inferis, Drew aurait fait confiance aussi à pas mal de monde. Le jeune français était plein de ressource. Et en quelques instants, il avait pu transporter les deux garçons à l’étage. Malheureusement, dans la manipulation, la pierre précieuse de la chevalière qu’avait gardé Drew s’était brisée, et le sang d’oracle coulait désormais sur le sol. Attirée par l’odeur du précieux liquide, une jeune femme apparue auprès d’eux. Elle resplendissait d’une aura peu naturelle, mais ne paraissait néamoins pas des plus heureuse. En effet, la jeune femme sanglotait, apeurée de se retrouver seule dans ce manoir.

    Ξ Drew prit quelques instants pour s’assurer que sous ses pieds, les inferis ne pourraient plus rien lui faire. Puis, son regard se porta sur la chevalière dont le liquide s’échapait. Celui-ci avait la même lumière bleutée que la jeune femme qui sanglotait au bout de la pièce. Une oracle ? Mais quelque chose clochait… Une Oracle, aussi peu puissante soit-elle, ne se morfonderait certainement pas sur elle-même parce que quelques inferis lui bloquait le passage. Au contraire, Drew avait lu quelques livres sur ces créatures et leurx exploits magiques et elles ne se laissait jamais faire en aucune manière. En manipulant une magie blanche très pure, on les surnommait les créatures toute puissante. Quelque chose ne tournait décidemment pas rond dans cette situation.

    - Merci Théo. A ton tour de me faire confiance.

    Ξ L’apothicaire brisa sa baguette. L’un des bouts qu’il tenait désormais en main était aussi pointu qu’un couteau. Il s’entailla ensuite la paume de la main gauche et versa ses gouttes de sang sur le liquide bleu répandu au sol qui s’était échappé de la chevalière. Cela n’eut aucun effet. Il avança ensuite le morceau de baguette vers Théo et lui prit la main dans l’autre. C’est la première fois qu’il touchait à nouveau son ami. Il aurait préféré que ce soit dans d’autres circonstances, mais pour l’instant, il n’avait pas d’autres choix.

    - Je peux ?

    Ξ Certes, la dernière rencontre entre les 2 amis n’avaient pas été des plus chaleureuse. Et oui, Drew avait déjà manipulé la magie noire. Ici, une partie de Dantremont avait été tuée, l’autre partie était résignée à vivre une vie de mort-vivant dans un château en ruine. Mais malgré tout ça, il fallait à tout prix que Théo lui fasse confiance. Il fallait que Théo dépose aussi son sang sur le liquide.

    Ξ Zéphyra se leva pour observer les deux garçons. Qu’était-il en train de manigancer ? Pouvait-elle encore les arrêter pour s’emparer de leurs vies et de leur pouvoirs ? Lorsqu’elle sécha les fausses larmes de son visage, elle comprit désormais pourquoi elle avait été incapable de les immobiliser. Oui, il portait bien sur eux sa chevalière mais celle-ci s’était brisée, elle ne pouvait donc pas les soumettre à son charme. En tout cas, pas aussi simplement qu’elle l’aurait espéré, mais elle adorait les défis. Et un sourire narquois déforma son visage. Elle s’approcha deux d’un pas assuré.

    - Théo, je t’en prie, tu me fais confiance ? Je ne peux pas t’obliger à le faire si tu n’es pas d’accord…

    Ξ Drew pointait sa baguette fendue vers la paume de Théo. Le liquide au sol commençait à sécher. Et l’Oracle, bienveillante ou non, s’approchait d’eux.

♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠

Revenir en haut Aller en bas
Théo D'or Stella

avatar
Âge RPG : 23 ans
Baguette magique : Pommier - Fioliriase
Nationalité : Française
Patronus : Zébrule
Type de Sang : Sang-mêlé
Messages : 489
Citation : Un moment, il ne faut pas le décrire, mais le vivre
MessageSujet: Re: Croix du Sud Mar 9 Mai - 1:53

Il y a encore quelques heures de tout ça, tout se passait bien. Théo D’or prenait l’air dans le jardin de Dantremont. Il venait de finir sa journée de cours. Il avait eu des bonnes notes, ses camarades commençaient à apprécier le nouvel élève qu’il était. Son entourage matériel et humain lui convenait de plus en plus. Il se sentait presque à sa place. Mais en l’espace d’un instant, il suffit d’un simple brouillard pour que la vie dissipe les environs. Certes, il avait retrouvé son meilleur ami, Andrew, mais cela ne méritait tant de vies sacrifiées. Peu importe qui en était à l’origine, Théo se jurait vengeance. Il y avait toujours un malheur pour détruire son bonheur. L’immortalité, la pire des malédictions.

De plus, tout cela ne semblait pas près de s’arrêter. Il n’y avait pas répit pour les deux Gryffondor. A peine s’était-il relevé qu’un nouvel obstacle se dressait devant un. Il y avait une femme. Elle dégageait une aura et une puissance naturelle. Elle semblait se morfondre, et en observant la réaction de Drew, il comprit que ce n’était pas une alliée. Pour Théo, il savait très bien que cette femme ne faisait pas partie de Dantremont. Elle était humaine, mais ressemblait à une créature magique. Bien sûr, le français ignorait que c’était une Oracle, ignorant tout d’eux.

Comme par réflex, mais plus par instinct, Théo leva sa baguette vers la femme. Au fond de lui, il savait que cela était vain. Il devait placer ses espoirs dans son ami, comme celui-ci l’avait fait cinq minutes auparavant en face des Inferis. Il l’observa briser sa baguette en deux. Il était surpris, Drew avait fait un chemin incroyable depuis qu’il n’avait plus ses pouvoirs. Briser sa baguette pour un sorcier était un acte de bravoure et de sacrifice incommensurable. Le blond avait bien prouvé qu’il était un grand Gryffondor, peu importe s’il devient Cracmol.

« Mais, Drew… »

Le regard de Théo quitta la femme. Elle avait une emprise sur lui, c’était certain. Quand il observa le geste du garçon, il découvrit que la bague s’était brisé, répandant son liquide sur le sol ; le sang d’Oracle. Si l’apothicaire avait un tel plan, cela ne pouvait dire qu’une seule chose. Théo n’était pas le plus malin, mais il comprit que la jeune devait être une Oracle. En mélangeant deux sang incompatibles, peut-être qu’il arriverait à la neutraliser. Après tout, il était devenu un Maître des Potions. Théo décida de lui accorder sa confiance.

« Vas-y, mais moi-même je ne sais pas à quoi m’attendre. »

En effet, dans sa malédiction, Théo ne pouvait son sang d’immortel que cinq fois. La vieille femme qui lui avait transmis ce don l’avait averti. S’il le donnait plus de cinq fois, en offrant l’immortalité à cinq personnes différentes, il ne pourrait plus l’être. Cela pourrait être la solution pour ne plus être immortel, mais cela signifie qu’il vaut maudire donc cinq personnes, et ce n’est pas juste de se débarrasser ainsi de ce pouvoir. Alors, bien sûr, Théo peut se couper, cela ne risque rien. Mais le décompte est enclenché si sang se mélange à un autre. La réaction en dehors d’un corps l’effraie.

Théo tend pourtant sa main à son ami de toujours. Le lien d’amitié se met à briller dans sa paume. Après un instant de doute, le brun acquiesce envers le blond pour l’entailler. Et la magie fait son œuvre. Il suffit de quelques gouttes. Elles tombent sur le sang de l’Oracle, au sol. Théo sentit une partie de lui s’en aller. Mais il regardait plutôt le spectacle. Les deux sangs se mélangeait difficilement sur le sol, et semblait presque mener un combat. Au bout de quelques secondes, les couleurs bleus et rouges s’élevèrent dans l’air, formant une espèce de boule. Il y avait quelque chose d’effrayant qui se préparait. La boule prenait de l’ampleur jusqu’à prendre une forme humanoïde, hyper agressive. Quelle était donc l’issue ?

« Drew, fuit ! Je vivrai, c’est sûr… Je ne veux pas te perdre. Dégage, je t’en prie ! »
Revenir en haut Aller en bas
Zéphyra

avatar
Âge RPG : 1007 ans
Baguette magique : ζ
Nationalité : ϖ
Type de Sang : Inconnu
Messages : 5
MessageSujet: Re: Croix du Sud Mar 9 Mai - 2:18

Les deux garçons possédaient plus de ressource que l’Oracle ne pouvait l’imaginer. Ils en avaient dans un premier temps trouvé l’anneau, mais ne l’avait pas enfilé. Son charme de possession ne pourrait pas donc être totalement efficace. Par la suite, le plus jeune des deux avaient réussi à mettre en retraite son armée d’Inféris. Zéphyra avait donc bien comprit qu’elle devrait donner de sa personne pour absorber l’énergie vitale des deux garçons. Elle les retrouvait donc à l’étage. Elle voulut se faire passer pour une victime de ce fléau, mais cette fois-ci, c’est le plus vieux qui comprit tout de suite. Quelques humains connaissaient donc encore l’existence des Oracles.

Elle vit avec dégout son sang sur le sol. Elle détestait avoir donné son sang en vain. Alors qu’il cherchait à se mutiler pour mélanger son sang, Zéphyra pressa le pas pour l’empêcher de mener à bien sa mission. Tant pis, elle les tuerait de ses propres mains, et prendrait l’énergie qui reste. Il reste encore tant de vies à s’octroyer… Ce n’est pas deux âmes qui vont l’arrêter dans son entreprise. Alors que le brun dressait sa baguette vers elle, il lui suffit d’un regard profond pour l’intimider. Personne ne peut réaliser avec le pouvoir d’un Oracle, et ils devraient contrôler le monde depuis bien longtemps, au lieu d’en être des observateurs.

Mais sa course se fit stopper. Décidemment, les deux hommes l’épataient encore plus. Comment, en versant du sang de sorcier sur le sien, ils avaient pu réaliser un tel exploit. Que renfermait ses deux puissants jeunes hommes ? Pour y parvenir, il devait au moins en être. Pourtant, elle n’avait rien lu sur eux. Mais elle observait, elle aussi bouchée bée, et incapable de bouger, son sang se mélanger aux deux autres. En y prêtant, plus d’attention, seulement le sang du brun se mélangeait à celui de l’Oracle. Ce garçon possèderait-il un sang aussi puissant que celui d’un Oracle. Peut-être n’est-il pas un simple sorcier. Sinon comment aurait-il pu la paralyser ?

L’équation prenait forme. Zéphyra était en train de comprendre. Alors qu’elle commençait à retrouver l’usage de ses membres, elle entendait le jeune crier à l’autre de fuir, car il vivrait. Il détenait un secret. Elle aurait voulu l’en empêcher, mais devant elle se matérialisait une deux créatures les plus dangereuses du monde, mais aussi une des plus rares.

« Comment ? Comment est-ce possible ? Il vient de créer une Chimère. A partir de mon sang, et du sien. »

Bien sûr l’Oracle savait que les Chimères étaient l’association de deux créatures opposées en tout point. Ce savant mélange rendait la créature des plus puissantes, mais aussi des plus instables à tous les niveaux. Son association prenait forme en fonction des procédés dans son équation. Si certains procédés ne donnent rien, comme le sang d’un dragon et d’une fée, par exemple, certains peuvent être dévastateurs. Et l’association Oracle-Immortel était tout à fait inédit.

« C’est magnifique, inespéré, mais magnifique. Un allié de choix. »

Zéphyra jubilait. Elle ignorait encore l’immortalité de Théo, mais elle ne laisserait pas un tel pouvoir lui échappait. Les Oracles ont le pouvoir d’absorber n’importe quelle énergie, et il y avait deux sources puissantes devant elle. Surement les plus puissantes de son existence. La Chimère qui prenait forme en ayant deux têtes, une de femme, une d’homme, mais en mesurant la taille Troll était aussi belle que terrifiante. Mais elle n’eut pas le temps de comprendre sa nouvelle existence et d’appréhender son environnement que Zéphyra l’immobilisa en levant simplement la main gauche. De la droite, elle attrapa le français par la gorge et le souleva hors de terre pour pomper sa force. Sous la puissance du geste, elle en fit tomber sa baguette son seul moyen de défense. Sa vision aveugle ne quittait pas ses deux proies et sa soif de pouvoir grandissait.
Revenir en haut Aller en bas
Drew Storm

avatar
Âge RPG : 28 ans
Baguette magique : 28,5 cm - bois de Sorbier - Ecaille de sirène
Nationalité : Canadien
Patronus : Loutre
Type de Sang : Ascendance Moldue
Messages : 139
MessageSujet: Re: Croix du Sud Mar 9 Mai - 6:06

    Ξ Il n'y avait pas une minute à perdre. Malgré sa perte de pouvoir, et de baguette désormais, Drew n'entendait pas rester sans rien faire pour autant. Théo lui permis quelques gouttes de sang. Drew s'appliqua pour faire la cicatrice la plus fine et la moins douloureuse possible.
    Lui qui était dans passé maître dans les potions, il devait régulièrement pratiquer ce genre d'auto-mutilation, et savait ô combien cela pouvait faire finalement souffrir.
    Dans ce genre de manipulation, les novices faisaient généralement sans réfléchir, rapidement et négligemment une longue coupure afin qu'un flot important de sang se mélange rapidement à la préparation. Ici, Drew entaillait les paumes sur 1 cm à peine. Ce qui faisait perler une grosse et unique goutte. Et c'était largement suffisant. Il ne faut pas sous-estimer la puissante magie du sang.

    Ξ Le sort se mettait en place. Et pour s'assurer de sa bonne réussite. Drew murmurait la formule adéquate. Sans pouvoir magique mais par habitude ou par superstition. Comme une prière...

    - Ca marche, Théo... Ca marche !

    Ξ En effet, dans quelques instants les deux porteurs de sang seraient enveloppés dans une bulle de protection faites du mélange des 3 sangs. Cette protection serait dès lors indestructible, même pour les inféris et cette oracle maudite, particulièrement. Ce qui leur laisseraient le temps de discuter ou de trouver une échappatoire.
    Mais quelque chose clocha. La bulle se déforma et prenait tout à coup une autre allure.
    Drew vit des pieds se former et un cri retentir. Il leva la tête et la silhouette s'allongea de plus belle. Un géant...ou plutôt une chimère ? Il possédait deux têtes. Et des bras d'ours. Le tronc de la créature quant à lui était couvert d'écailles.
    Drew n'avais jamais vu un sort se déformer à ce point. Il regardait l'Oracle pour s'assurer que celle-ci ne soit pas responsable de cette créature. Mais elle avait l'air tout aussi surprise que lui. Ensuite, l'apothicaire, jetait à un oeil à son acolyte comme pour trouver une réponse

    - Mais ... je ... c'est impossible ! Théo, qu'est-ce qu'on a fait ?

    Ξ Apparement, quelque chose ne s'était pas passé comme prévu. Ou du moins le mélange de sang n'avait pas donné la bonne création. Etait-ce parce qu'il était pratiquement moldu ? Peu probable... Au pire, le sort n'aurait pas fonctionné du tout.
    Alors était-ce le sang de l'Oracle ? Il s'était trompé et avait mal reconnu le liquide bleu épais ?
    Peut-être...mais il était pourtant sûr de lui.
    Ou bien était-ce dû à la participation de Théo dans le sortilège ?

    Ξ Drew était toujours perplexe, mais la créature était belle et bien formée. Et, tandis que les 2 garçons ne bénéficiaient donc d'aucune protection magique, ils devaient agir vite. L'Oracle, elle, ne leur laisserait pas une seconde de répit.
    Dans ce cas, Drew attrapa ce qu'il restait du bijoux. Et, en tendant celui-ci devant lui, fit des gestes de droite à gauche. Ce qui eut pour effet de déplacer le géant dans les mêmes directions.
    Le déplacement du colosse fit trembler la pièce. Le râle des inféris un étage plus bas s'était éteint. Les morts-vivants étaient certainement effrayés par tout ce vacarme.

    Ξ Théo annonça à Drew qu'il pouvait se charger de la situation. Alors Drew sourit intérieurement. S'il avait encore un doute sur l'identité de son ami, voilà que ce doute était entièrement levé. Il n'y avait que Théo, pour être aussi sûr de lui. Décidément, le courage du jeune brun, et son imagination, n'avaient aucune limite. Jamais on avait vu dans l'histoire de la magie un aussi jeune sorcier s'en sortir vivant dans un château en ruine avec 30 inféris au sous-sol et une oracle démoniaque à près de 3 mètres. Alors qu'entendait-il par "je vivrai, c'est sûr " ?

♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠

Revenir en haut Aller en bas
Zéphyra

avatar
Âge RPG : 1007 ans
Baguette magique : ζ
Nationalité : ϖ
Type de Sang : Inconnu
Messages : 5
MessageSujet: Re: Croix du Sud Mar 9 Mai - 7:47


    Zéphyra était partagée entre l'excitation et la rage. L'excitation car elle savait désormais que ses victimes allaient lui apporter plus de vie et de pouvoir qu'elle ne l'espérait au départ. Et la rage, parce que ces deux chiens venaient de créer une chimère avec son propre sang, pour la contrer. Ces sales rats...Une fois qu'elle aurait détruit leur répugnante créature, elle ne ferait qu'une bouchée d'eux.  

    Le colosse se déplaça. Il semblerait que le cracmol ait compris comment contrôler cette chimère. Zéphyra devait redoubler de prudence. A partir de maintenant, plus la peine de jouer la comédie ! Elle se lança à corps perdu vers le monstre et lança un cri strident qui venait d'un autre monde. Le Titan à 2 têtes essaya de se boucher les oreilles. Mais si rapidement et maladroitement qu'il s'arracha la moitié de ses visages. Il n'avait pas encore remarqué que ses bras étaient munis de griffes acérées. La surprise fut douloureuse pour lui.  Le géant rugit sous l'effet de surpris. Les douleurs étaient doubles. Les moitiés de visages en sang, les autres moitiés subissait toujours le cri strident de Zéphyra. Car, il n'avait que 2 mains pour se boucher 4 oreilles.

    Zéphyra en profita pour passer sous la créature. Elle s'approcha des garçons. A tel point qu'elle pouvait lire l'angoisse dans leur regard.

    - Ne me faites pas perdre mon temps. Je finirais par vous dépecer tous les deux ! rugit-elle.

    Elle concentra son regard sur le pied gauche de la chimère et le monstre recula de 2 mètres en titubant. C'était un vrai pantin que les adversaires déplaçaient selon leur gré. Il chuta, faisant s'écrouler tout un pan de mur du château. Désormais, la pièce donnait directement sur l'extérieur, 6 mètres au dessus du sol.

    Malgré sa chute, le géant se releva. Il ne contrôlait pas la moitié des gestes qu'on lui faisait faire, mais il avait une âme et un coeur et ceux-ci prirent le dessus. D'une main vive, il attrapa Zephyra qu'il expulsa de l'autre côté de la pièce. Elle s'écrasa sur une des colonnes qui soutenait le plafond. Un filet de sang, bleu et épais, s'échappa du bord de ses lèvres. Elle s'essuya du revers de sa main et hurla:

    - Vous allez mourir ! Vous m'appartenez !
Revenir en haut Aller en bas
Théo D'or Stella

avatar
Âge RPG : 23 ans
Baguette magique : Pommier - Fioliriase
Nationalité : Française
Patronus : Zébrule
Type de Sang : Sang-mêlé
Messages : 489
Citation : Un moment, il ne faut pas le décrire, mais le vivre
MessageSujet: Re: Croix du Sud Mar 9 Mai - 22:32

La situation échappait totalement au contrôle de Théo D’or. Mais il ne l’avouerait jamais. Sa priorité, c’était de sauver Drew. Il avait perdu tant d’amis. Il n’accepterait plus que cela soit le cas. Peu importe ce qu’il se passerait sous ses yeux, il ferait tout pour que son ami vive. Pour son cas, il finira peut-être mutilé, démembré, végétatif, mais au moins, il serait encore vivant. Cette Oracle aura surement sa peau, mais pas sa vie, ni son âme. Sur le moment, c’était la seule solution que voyait le jeune garçon.

Mais il sous-estimait son ami. Après tout, lui aussi est un Gryffondor. Après tout, lui aussi n’abandonnerai jamais son ami. Alors que Théo pensait que son heure était venue en tant qu’humain physique, Drew vint à son secours. Il sentait la main fermée de la femme sur son cou, et ses pieds avoir quitté le sol. N’acceptant pas son sort, il fermait les yeux. Mais l’apothicaire trouva une solution. Il prit le contrôle de la Chimère grâce à l’anneau ensorcelé. Grâce à cela, il ouvrit une brèche dans le mur et, par la suite, projeta l’horrible femme à l’autre bout du couloir.

Théo chuta, mais se rattrapa difficilement. Il prit à nouveau sa baguette, et se senti soudainement plus fort. Il jeta un coup d’œil à Drew. Si l’anneau pouvait contrôler la Chimère cela resterait temporaire. En effet, après tout elle était composée du sang de l’Immortel et de l’Oracle. Les deux protagonistes, l’un avant l’autre, pourrait à tout moment trouver un moyen de ranger la créature à ses côtés. Pour le coup, Théo n’avait aucune idée de comment faire. Il n’avait donc pas le temps de trouver la solution avant la femme et surtout avant que la Chimère puisse être totalement indépendante.

« Laisse tomber l’anneau Drew, nous devons fuir, ensemble. »

Théo prit la main de son ami. C’était en quelque sorte une promesse. Il avait changé d’avis, il ne le quitterait plus. Il se sortirait de cette situation ensemble. L’échec n’était plus envisagé pour le français. Il ne battrait peut-être pas l’Oracle, ni la Chimère. Mais il fuirait tous les deux. Après tout, si Drew avait réussi à voyager dans le temps, il pourrait peut-être le refaire. C’est surement le seul moyen d’échapper à ce fléau.

« Everte Statim ! »

L’Oracle courrait vers les deux garçons alors que la Chimère reprenait ses esprits et échappait peu à peu au contrôle de l’anneau. Elle repoussa le faible sort de défense du revers de la main. Elle semblait invincible. Une fois de plus, Théo devait encore réagir rapidement. Il arracha l’anneau de la main de son ami, le lança et le visa alors qu’il était à hauteur de la Chimère et de l’Oracle.

« Confringo ! »

Le brun ignorait si son sortilège d’explosion avait fonctionné, mais tenter de briser un objet magique entraine toujours une réaction. L’anneau ne supportera évidemment pas le sortilège et, détruit ou non, renvoya le sort dans la pièce. Un nuage de poussière et les briques qui s’écroulèrent formèrent une diversion temporaire aux deux garçons. Théo espérait juste de ne pas avoir fait de mauvais choix. Il attrapa son ami et se jeta dans le vide, comme un mauvais rappel de sa chute qui l’a rendu immortel.

« Aresto Momento. »

Le sortilège fut efficace. Les deux garçons se trouvaient à nouveau dans le parc. Théo jeta un coup d’œil au trou dans son école. La Chimère apparu dans l’embouchure. Son sang coulait sans cesse. Elle était réellement blessée. Elle semblait malheureuse. Malheureuse d’être vivante sous cette forme. Elle n’avait rien demandé et elle naissait sous la forme d’un monstre. Il y a mieux comme arrivée. Elle hurla à la mort, par ses deux bouches. Mais il n’y avait aucune trace de l’Oracle. Les deux garçons devaient courir dans qu’ils en avaient encore le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Drew Storm

avatar
Âge RPG : 28 ans
Baguette magique : 28,5 cm - bois de Sorbier - Ecaille de sirène
Nationalité : Canadien
Patronus : Loutre
Type de Sang : Ascendance Moldue
Messages : 139
MessageSujet: Re: Croix du Sud Jeu 11 Mai - 8:25

    Ξ La fuite de la chimère rassura les inféris. Au loin, Drew aperçut la horde de morts-vivants reprendre confiance en eux et sortir de leur pénombre. Certains réussirent à monter à l'étage. Et l'on entendait au loin des cris désordonnés. Ils étaient certainement en train de dévorer l'Oracle. Sans sa chevalière, elle ne pouvait plus rien contre autant d'assaillants. Elle qui avait détruit leur vie et avait créé leur mort, voilà que le destin se retournait contre elle.

    Ξ Les garçons traversèrent le jardin. Drew ne se retourna plus. Eux non plus ne survivraient pas à une attaque d'inféris. Ils devaient faire vite. Tout à coup, Drew aperçut un champ de blé, et de l'autre côté une plage. Il serait complètement à vue sur la plage et si les inféris avaient encore faim, alors ils les retrouvaient très facilement sur cette immensité de sable sans cachette. Drew attrapa le bras de Théo et le força à changer de direction.
    D'un coup d'un seul, les voilà traversant les blés.

    Ξ Les garçons traversèrent le jardin. Drew ne se retourna plus. Eux non plus ne survivrait pas à une attaque d'inférés. Ils devaient faire vite. Tout à coup, Drew aperçut un champ de blé, de l'autre côté une plage. Il serait complètement à vue sur la plage et si les inféris avaient encore faim, alors ils les retrouvaient très facilement sur l'immensité de sable. Drew attrapa le bras de Théo et le força à changer de direction.
    D'un coup d'un seul, les voilà traversant les blés.

    Ξ Essoufflé, l'apothicaire n'eut d'autre choix que de ralentir le pas. Il n'eut pas d'autres choix que de savourer les rayons du soleil couchant. Cette chaleur douce et apaisante qui venait comme pour murmurer: ne t'en fais plus, tout va bien. Autour de lui, les blés l'encerclaient, le protégeaient. La menace avait été si proche, si soudaine et puis plus rien.

    - Théo, arrête-toi. Ici, on ne nous trouvera pas. L'odeur des blés camouflera la nôtre. Et les inféris ont bien trop à faire là-bas.

    Ξ Le blond s'assit. Que le veuille Théo ou non, Drew avait besoin d'une pause. Ca faisait beaucoup trop d'événements à la fois.

    - Merci Théo... T'as été très courageux là-haut.

    Ξ Au milieu des épis. Un étrange petit lac. Drew s'approcha, prit dans sa main un peu d'eau fraîche et porta la gorgée à sa bouche. Ce qu'il était bon de se désaltérer.
    Puis soudain, quelques images au fond du lac firent reprendre son esprit au jeune Storm. Il voyait des bribes de sa boutique, et une longue file d'enfants qui attendaient patiemment l'ouverture officielle du magasin... Mais comment est-ce possible ? L'inauguration de sa boutique s'était passé il y a plus de 5 ans ?!
    Quel tour jouait le Temps ?
    Il plongea sa main un peu plus profondément sa main dans l'eau et au lieu de ressortir une main humide, il ne fut pas très étonné de la retrouver sèche. Ce lac devait être un portail entre plusieurs lieux ou même plusieurs époques

    - Théo ? J'ai bien l'impression que ce lac est notre porte de sortie...

    Ξ Il ne put en dire plus. Les épis bruissaient de plus en plus. Les deux garçons seraient bientôt rejoints par quelqu'un ou quelque chose ...

♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠

Revenir en haut Aller en bas
Théo D'or Stella

avatar
Âge RPG : 23 ans
Baguette magique : Pommier - Fioliriase
Nationalité : Française
Patronus : Zébrule
Type de Sang : Sang-mêlé
Messages : 489
Citation : Un moment, il ne faut pas le décrire, mais le vivre
MessageSujet: Re: Croix du Sud Lun 15 Mai - 2:35

Théo avait du mal à croire en la mort de cette Oracle. Certes, les Inferis avaient l’air d’avoir beaucoup de rancœur. De plus, les cris retentissant de la bâtisse de Dantremont pouvaient bien confirmer le sort de cette horrible sorcière. Mais cela aussi pouvait aussi être du désespoir, car elle avait perdu contre les deux garçons. Après tout, son discours était synonyme de haine et vengeance. Et de ce que savait Théo, les Inferis possedaient presque voir aucune conscience et ne savait qu’obéir à leur créateur. En dehors de l’école et loin de l’Oracle, ils étaient condamnés.

Mais Théo ne voulait pas se poser plus de questions. Il y avait beaucoup trop de danger autour de Dantremont. L’Oracle, morte ou non. Les Inferis, imprévisibles. Enfin, la Chimère, en fuite et incontrôlable. Dans tous les cas, il ne fallait pas rester dans les environs. Les deux vieux amis l’ont compris sans s’adresser le moindre mot. Le brun rangea enfin sa baguette et suivit le blond. Il fallait aller le plus loin possible et le plus vite possible. Sans discuter, Théo faisait confiance à son meilleur ami retrouvé. Il le suivait dans le champ de blé, ne sachant pas vraiment où cela le mènera. La fuite était silencieuse mais sereine, enfin libéré.

Quand les deux garçons s’arrêtèrent, Théo s’allongea de suite. Il exprima un long râle de soulagement comme pour extérioriser toutes ces émotions. Et quelles émotions ! Les retrouvailles avec un Drew vieilli de plusieurs années, venant du futur, puis la destruction de sa nouvelle école, tous ses morts, ce danger. Décidemment, il pensait que peu importe où il irait, les problèmes le suivrait. Loin est le petit garçon de la banlieue parisienne, enfant de classe populaire. Depuis son arrivée à Poudlard, il est devenu une personne totalement différente.

« Tu l’as été aussi. On fait honneur à notre vieille maison… »

Les deux jeunes hommes ne s’étaient pas retrouvé à Gryffondor pour rien. Après tout, Drew avait aussi sacrifié sa baguette. Malgré le fait qu’il soit devenu presque Cracmol, c’est un acte incroyable. Théo n’avait pas besoin de revenir dessus pour que Drew sache qu’il parlait de ça. De plus, cet acte de bravoure les avait sauvés, en créant cette Chimère. Ce qu’avait fait Théo n’était qu’infime, il n’avait que gagner du temps pour que Drew trouve pour les bonnes idées. L’instinctif et le réfléchi, il faisait très bien la paire.

« Alors, c’est peut-être le moment de se séparer. »

C’est vrai, Théo s’était fait la promesse de ne plus se séparer de Drew. D’une certaine manière, il comptait bien la respecter. Mais son présent n’était pas le présent auquel appartenait actuellement Drew. Malheureusement, Théo ne serait jamais à son aise dans le futur de Drew. Psychologiquement, il ne pouvait pas faire un bond de plus de dix ans dans le futur, c’est le meilleur moyen de devenir fou, il s’en doutait bien. En revanche, il avait une autre idée pour ne pas être séparer de son ami.

« Quelle est la date que tu vois, Drew ? Saute, tu m’y retrouveras, je serai présent ce jour-là… d’une tout autre manière. »

Théo n’avait pas besoin d’expliquer à Drew ce qu’il avait en tête, il l’avait bien compris. Ainsi, Drew aura l’impression de ne jamais avoir quitté Théo. Il sautera dans le lac, et retrouvera un Théo vieilli. Quant à ce dernier, il devra à nouveau attendre pour retrouver son ami. Mais maintenant qu’il l’a retrouvé, il sait qu’il sera capable d’attendre. Et il ne pourra rien lui arriver entre temps, après tout il est immortel. Au moins, il aura la garantie de retrouver vivant Drew.
Revenir en haut Aller en bas
Drew Storm

avatar
Âge RPG : 28 ans
Baguette magique : 28,5 cm - bois de Sorbier - Ecaille de sirène
Nationalité : Canadien
Patronus : Loutre
Type de Sang : Ascendance Moldue
Messages : 139
MessageSujet: Re: Croix du Sud Lun 15 Mai - 9:06

    Ξ Drew sortit sa main de l’eau. Et le lac lui répondait d’un écho scintillant. Il secoua son avant bras pour le sécher. Au loin, les épis continuaient de bruisser. Parmi les blés d’or, de petits oiseaux chassaient les vers. Soulagé de voir ces quelques volatiles, Drew prit une bouffée d’air et définitivement sentit qu’il était toujours encore sur la défensive.

    Ξ Il jeta à nouveau un œil à l’étang. Au travers celui-ci, des bribes de souvenirs… Désormais, Il se vit quelques années plus tôt, recevant son premier stock de fioles.

    - Le 22 janvier 2017 …Mais d’ici-là, promet-moi de prendre soin de toi…. D’ailleurs, …

    Ξ Drew se leva, traversa de quelques pas la plaine et s’approcha de Théo. Il voulait faire durer ce moment et s’assurer qu’aucun mal, jamais, ne serait fait à son ancien colocataire de dortoir.

    - D’ailleurs, n’oublie jamais: La Pétoncule est rose et pousse dans les sous-bois, là où la lune peut l’éclairer. Cueille-les toujours avec les racines. C’est très efficace pour se protéger des centaures. Tu peux aussi te soigner rapidement si tu appliques les pétales sur une plaie.

    Ξ A présent, il évitait le regard du jeune homme. Il avait conscience qu’il s’adressait à lui comme un père ou un grand frère. Ce n’est pas le genre de conversation qui est agréable à avoir, mais l’utilité de celle-ci primait sur le forme. Alors, Drew enchaîna de la manière la plus adroite qu’il soit.

    - Deuxièmement, fais en sorte de ne jamais marcher sur la mousse des bois. Souvent, des lucioles ou des fées y vivent. Et si tu dois récolter celles-ci pour concoter n’importe quel breuvage, attend toujours les premières lueurs du soleil, c’est-là où les fées et les lucioles sont les plus faciles à attraper.
    Puis, il soupira un moment avant de terminer

    - Enfin, n’oublie jamais, jamais, jamais que tu n’es pas seul…Je …Je penserai toujours à toi, qu’importe les années, ni même les dimensions qui nous séparent, tu m’entends ? Quelque part, sur le chemin de traverse, dis-toi qu’un apothicaire prépare chacun de ses breuvages en s’imaginant ce que tu fais, ce que tu dis et avec quelle bravoure tu te sors encore de toutes tes péripéties, okay ?

    Ξ Puis, le jeune homme revint sur ses pas. Approchant la surface de l’eau, il sauta d’un coup net, d’un seul.

    Ξ L’air se raffraîchit autour de lui, et le tunnel qu’il parcourait, étouffait tous les sons extérieurs. Des images floues le dépassaient à vive allure, tandis que son corps continuait sa lancée vers l’avant. Soudain, sa joue heurta violemment le vieux parquet de sa boutique.
    Il émit quelques gémissement. Et finit par regretter ses pouvoirs magiques grâce auxquels, il aurait pu négocier un atterrissage plus en douceur.
    Au bord de son poignet, une lueur, son lien d’amitié, lui rappela qu’il n’avait rien rêvé de tout ceci.

    Ξ Il se releva, à la fois triste d’avoir perdu une fois encore Théo, mais heureux tout de même d’avoir revu son ami. Il se remémora leurs derniers instant. Drew n’avait-il pas oublié de lui dire de ne par marcher sur la mousse des bois ? Et de bien cueillir les Pétoncules avec la racine ?
    Oui, il avait bien eu l’occasion de partager ses conseils les plus précieux avec le jeune brun.
    Alors, quelque peu rassuré, Drew n’avait plus qu’à espérer que Théo s’en sorte. Il regrettait de ne pas pouvoir faire plus pour son ami, mais il devait admettre que sa condition de semi-cracmol, surtout sans baguette désormais, ne faisait pas de lui le plus aguerri des protecteurs…

    Ξ Mais quelque chose attira son attention sur le vieux bureau au fond de la boutique. Plus rien n’étonnait le jeune apothicaire désormais, mais cela restait tout de même étonnant. Là, devant lui, posée négligemment sur le meuble. Sa baguette. Sans aucune égratinure. Drew la prit en main et y l’observa de près, comme pour y repérer une quelconque fêlure, mais rien. Celle-ci n’avait jamais même été brisée. Instinctivement, il jeta un œil à l’horloge murale. Celle-ci indiquait aussi la date du jour : le 22 février 2017 ?!
    Il était donc de retour, mais dans le passé. Pile 1 mois après l’inauguration de sa boutique…Mais pourquoi cette date spécifiquement ?

    Ξ Derrière lui, la porte de la boutique s’ouvrit et le carillon d’entrée retentit. Il se retourna avec méfiance, mais cette fois, ce n’était pas 3 mangemorts qui lui fallait accueillir.

♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠

Revenir en haut Aller en bas
Théo D'or Stella

avatar
Âge RPG : 23 ans
Baguette magique : Pommier - Fioliriase
Nationalité : Française
Patronus : Zébrule
Type de Sang : Sang-mêlé
Messages : 489
Citation : Un moment, il ne faut pas le décrire, mais le vivre
MessageSujet: Re: Croix du Sud Mar 16 Mai - 3:42

Le mouvement fit place au silence. En l’espace d’une seconde, tout redevint calme, et solitaire. Théo se retrouvait à nouveau seul, au milieu de rien et d’un inconnu certain. Il avait profité de son vieil ami un court moment, intense, mais bref. Si intense qu’il se demandait s’il avait vraiment existé, s’il ne l’avait pas rêvé. Mais en regardant au loin, il savait bien que plus rien ne serait plus comme avant. Aussi inexplicable que cela soit, Drew était venu du futur pour le sauver de cette Oracle. Mais qu’avait-il perdu en chemin ? Sa nouvelle école, ses nouveaux camarades. Comme par le passé, il devait faire une croire sur cette vie, dire au revoir à nouveau à ce qu’il aimait. Livy, Timoté, Basil, Virginis, Greg, Nina, Siily, Corner, Asphard, Ariane, sa cousine. Mais il en retrouverait, même s’il devait attendre sept ans pour cela. Drew, rendez-vous le 22 février 2017.



Le temps a passé. Théo a changé. Finalement, il est retourné à Poudlard et a obtenu des résultats excellents à ses ASPICs. Il a toujours été meilleur sorcier qu’il ne le pensait. Après tout, c’était sa destinée. Aujourd’hui, fort de son tempérament, il travaille à prison d’Azkaban, en tant que surveillant en chef. Cheminement logique quand on pense que personne ne peut le menacer de le détruire. Impossible à intimider, le doux garçon est redouté par les pires brigands d’Angleterre. Cet emploi a accentué son sens aigu de la justice et des valeurs.

Mais aujourd’hui, le 22 février, il a une tâche à remplir. Il n’a pas oublié. C’est gravé au fer rouge dans sa mémoire. Il allait retrouver son Drew. Il se souvient encore de sa promesse, de ses mises en garde et de sa magnifique déclaration d’amitié. Lui aussi, en sept ans il ne l’a pas oublié. Pas un jour n’est passé sans qu’il ne pense à lui. Pourtant, il a voulu renoncer et plonger aussi dans ce lac, mais une fois qu’il en avait transplané, il n’en a jamais retrouvé son emplacement. Que faire, il s’est fait une raison. Il aurait pu aussi rejoindre Drew a sa boutique au Chemin de Traverse ou le retrouver par d’autres moyens, mais il aurait face à lui un autre, vide de souvenir de cette terrible journée à Dantremont.

Depuis ce matin, Théo faisait le pied grue devant la boutique de l’apothicaire. Mais il n’entrait pas. La boutique était tenue par un homme. Drew. Mais Théo savait très bien que ce n’était pas le « bon ». L’autre Drew allait apparaître à tout moment. Ce moment où il sauté dans ce lac magique. Puis soudain, la magie opéra. L’autre Drew posa sa baguette sur le comptoir – qui pour le coup ne fut jamais brisée – et disparu comme un nuage soufflé par le vent. Théo savait ce que cela voulait dire. Il ne pouvait pas y avoir deux Drew au moment. Alors, perforant le plafond de la boutique, son Drew tomba, il était arrivé un seul morceau.

S’il ne s’était passé quelques secondes entre l’au revoir de Drew et Théo dans le champ de blé pour le blond, le brun avait bien dû attendre sept longues années pour enfin sentir à nouveau sa présence. Pendant ces sept ans, Théo s’était demandé pourquoi cette date. Après tout, en 2017, Théo avait seulement 23 ans. Alors que quand il avait vu le Drew futur, il en paraissait presque la trentaine. Et ce dernier semblait avoir ouvert sa boutique depuis un petit moment, et non depuis un mois comme il se retrouvait actuellement maintenant. Peut-être que le blond n’avait pas réussi à atteindre son véritable présent. Cela ne signifiait rien de bon, mais Théo ne voulait pas se polluer l’esprit de telles pensées. Il entra donc dans la boutique.

« Drew ! Si tu savais depuis quand j’attends ce moment. » Et sans crier gare, le sportif se jeta dans les bras de son ami, faisait table rase de tout le passé. L’avoir attendu tant d’années fut si dur pour lui. Il avait pris conscience de beaucoup de choses, comme de sa bêtise de l’avoir rayé de sa vie. Il en avait payé le prix, il pouvait désormais l’avoir à nouveau près de lui. « Tu vois, cela n’a pas été trop long pour toi pour me revoir. Je n’ai pas trop changé ? » Le garçon fit un tour sur lui-même. Il était plutôt devenu un jeune homme, quittant son enveloppe d’adolescent pour former un garçon bien bâti, mais toujours au visage ouvert. « Tu avais raison, tous les malheurs sont derrière nous. » Par cette phrase, Théo voulait faire comprendre à Drew qu’il ne lui plus arrivé aucun malheur. Cela fut presque ennuyant au final…
Revenir en haut Aller en bas
Drew Storm

avatar
Âge RPG : 28 ans
Baguette magique : 28,5 cm - bois de Sorbier - Ecaille de sirène
Nationalité : Canadien
Patronus : Loutre
Type de Sang : Ascendance Moldue
Messages : 139
MessageSujet: Re: Croix du Sud Ven 19 Mai - 2:20

    Ξ La journée de Drew avait été mouvementée. L'arrivée des 3 mangemorts, sa fuite vers Dantremont, la rencontre avec les inferis, le combat contre L'Oracle, la course vers la pleine de blés et enfin le retour dans sa boutique. Lui qui n'était pas un grand sportif, à présent tenait à peine debout. Son corps était tout endoloris. Ses mollets avaient tant courus qu'il les sentaient complétement bombés. De petits fourmillements chatouillaient continuellement ses pieds. Et il devait respirer doucement pour ne pas trop soulever la mauvaise sensation des points-de-côtés qui perçaient son torse. Alors, lorsqu'il reçu, d'un pas vif, le poids de son ami Théo dans les bras, il dû lutter quelque peu pour ne pas vaciller.

    - C'est bon de te revoir ! Drew riait tout en serrant Théo.

    Ξ Théo n'avait pas changé...Et en même temps, si, il avait énormément changé !
    Mais en plongeant son regard dans le sien, Drew reconnut rapidement son ami. Il avait gagné en assurance, et affichait un sourire serein. Ce qui signifiait qu'il avait eu de belles dernières années d'enfance.

    - Tout s'est bien passé alors pour toi ? L'Oracle, les inféris ? Je... J'aurai pas dû t'abandonner comme ça...
    Il jetait un coup d'oeil à sa baguette et se rappelait que de tout manière, sans pouvoir, il n'aurait pas pû faire grand chose pour sauver Théo.

    Ξ La main de l'apothicaire frôla celle de Théo et une vive lumière entoura leur poignets. Le lien d'amitié. Voilà un enchantement qui protégerait les garçons pour l'éternité.
    Soudain, Drew attrapa la main de Théo et observa la paume de celui-ci.

    - Parfait, tu n'as pas gardé de cicatrice pour la goutte de sang. Et regarde !! Ma baguette est comme neuve, ici ! Il ne restera plus que des souvenirs de tout ça.

    Ξ L'apothicaire roulait entre son pouce et son index, sa baguette. 28,5 cm, bois de Sorbier contenant une écaille de sirène. Ce n'était pas le genre de baguette invulnérable pour combattre, mais elle était capable de construire des enchantements forts et puissants... Enfin, plutôt était capable ...Depuis des années, elle servait surtout à mélanger des potions dans un chaudron.

    Ξ Puis, tandis qu'il la tenait toujours dans sa main, proche de celle de Théo, la baguette s'encercla dans le lien d'amitié et émit un sifflement.
    Les deux garçons relevèrent leur tête l'un vers l'autre.

    - Tu ... crois que ... ? Non ... impossible ...

    Ξ Drew pointa fébrilement sa baguette vers le bureau.

    - Tergeo !

    Ξ Les feuilles et documents éparpillés sur le bureau de Drew se mirent à chanceler. Certains croquis et commandes de fournisseurs bougèrent même de quelques centimètres. Le résultat n'était pas brillant, mais depuis des années, Drew obtenait enfin un semblant de résultat avec sa baguette.
    Peut-être était-ce lié au lien d'amitié, ou bien à la motivation de Drew et la confiance en lui retrouvée par delà les dernières péripéties. Il semblerait vraiment qu'une convalescence pour lui soit possible.

    - Je crois que j'ai encore besoin d'entraînement ...Tu voudras bien m'aider ? Il faut que je me prépare, parce que dans quelques mois, 3 mangemorts vont venir me rendre visite !
    Mais d'abord, allons boire une bierraubeurre ! Y a tellement de chose que tu dois me raconter !

♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠~♣~♥~♦~♠

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Croix du Sud

Revenir en haut Aller en bas

Croix du Sud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Potter-magie :: Domaine de Dantremont :: Jardins :: Jardin aux fontaines-
Sauter vers: